Maroc

Made in Morocco. L’UM6P met en avant la marque Maroc

L’Université Mohammed VI Polytechnique place la recherche et l’innovation au cœur de son projet pédagogique, comme moteur d’un business model dans lequel les étudiants sont des créateurs de solutions. Son objectif est de promouvoir les projets marocain et assurer leur ancrage dans l’économie.

Afin de promouvoir la marque Maroc, la recherche et l’innovation représente un axe important. «Il s’avère qu’au Maroc, nous sommes beaucoup plus consommateurs que producteurs de la Recherche & développement», martèle Khalid Baddou, directeur de la communication de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P). La promotion de la Recherche & développement et de l’innovation doit en effet provenir des universités. «C’est le rôle des universités de développer, au-delà de la recherche fondamentale, la recherche appliquée. Celle-ci permettra de développer un savoir-faire et une production maroco-marocaine, connue et reconnue dans le monde grâce au savoir-faire marocain», explique le directeur communication de l’UM6P.
Vision
Justement, c’est dans cette logique que l’UM6P inscrit sa stratégie sur le long terme. L’université basée à Benguérir présente des solutions pertinentes pour l’économie marocaine et plus largement pour le continent africain et œuvre pour que l’innovation marocaine soit un gage de qualité localement et à l’étranger. L’UM6P se veut être une institution orientée vers la recherche appliquée et l’innovation et tournée vers l’Afrique. Dans une approche novatrice, l’université place la recherche et l’innovation au cœur de son projet pédagogique, comme moteur d’un business model dans lequel les étudiants sont des créateurs de solutions. Son engagement dans le domaine de la recherche appliquée, forme d’excellence, initie le modèle éducatif et suscite l’innovation qui permet à tous, étudiant, chercheur ou enseignant, de se réaliser et d’être accompagné grâce à une plateforme porteuse de projets et de start-up.


Concrétisation
Pour promouvoir le développement des projets marocains, et dans le cadre de sa stratégie, l’Université Mohammed VI Polytechnique a signé avec le ministère de l’Éducation nationale et la Fondation OCP, une convention-cadre afin de promouvoir la R&D, la digitalisation et l’enseignement supérieur à distance. Ainsi, l’UM6P accompagne le ministère sur trois axes de développement. Il s’agit du renforcement des capacités de recherche au Maroc pour répondre aux priorités industrielles et économiques du pays, à travers la mise en place d’un fonds de recherche. l’UM6P est également amenée à accompagner les jeunes chercheurs et les étudiants dans la création de leur start-up à partir de leurs innovations. L’UM6P devrait aussi, en collaboration avec le ministère, capitaliser sur l’expérience en cours, liée à la Covid-19, pour digitaliser les contenus pédagogiques et les cours à distance à travers la création d’un centre national de digitalisation et d’enseignement à distance.

Acceptation nationale
Pour le management de l’UM6P, la promotion de la marque Maroc est une question de «culture» ! «Il faut que le produit local soit déjà accepté et apprécié par le consommateur local, avant qu’il le soit par le client étranger. Aujourd’hui je pense que la perception du Made In Morroco, au niveau local n’est pas forcément très développée». En effet, les produits alimentaires marocains sont plus acceptés par le marché local, ceci pour leurs disponibilités et accessibilité en termes de prix. Toutefois, quand le consommateur a la possibilité d’arbitrer entre un produit marocain et un autre importé, à un prix d’achat similaire, le choix est vite fait, c’est celui importé qui l’emporte. Pour Khalid Baddou, «c’est un mindset et une culture qu’il faudra travailler dans l’avenir. Ceci passe par l’engagement des entreprises marocaines. Ça passe aussi par la recherche et l’innovation. Ceci sans oublier de prendre toutes les précautions pour que les produits proposés ne soient pas des produits de niches, ils doivent être plus des produits de masse pour toucher la majorité des consommateurs marocains». Dans ce sens, intervient la nécessité de créer des écosystèmes avec un renforcement de la capacité nationale en recherche et innovation. Mais aussi l’obligation d’avoir en face un consommateur marocain conscient de l’importance de soutenir l’économie nationale, en consommant du 100% marocain.

S.R.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page