Maroc

Les colonies de vacances de montagne représentent 30% de l’offre nationale

Le ministre de la Jeunesse et des sports Lahcen Sekkouri a souligné, mercredi à Meknès, l’importance des colonies de vacances de montagne, qui contribuent à hauteur de 30% dans l’offre nationale en matière d’estivage.


«Vu sa position géographique, la Région Fès-Meknès dispose, à elle-seule, de 80% des centres d’estivage de montagne au niveau national», a précisé le ministre de la Jeunesse et des sports, lors de la première rencontre sur les colonies de vacances de montagne au Maroc.

Dans ce sens, le ministère, qui a œuvré à mettre à niveau les centres d’estivage de «Ras Al Ma» à Ifrane, de «Toufliht» à Al Haouz et «Admam» à Taza, a entrepris des contacts avec certains départements ministériels et collectivités locales pour la création de nouveaux centres d’estivage selon une approche participative, a-t-il fait savoir.

«Vu les expériences accumulées depuis plus de 80 ans, les colonies de vacances sont devenues désormais une partie intégrante du capital immatériel», a dit Sekkouri, qui a souligné l’impératif de protéger ce patrimoine.

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page