Maroc

Le retour à l’UA n’est pas d’ordre tactique

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le discours royal prononcé depuis la capitale sénégalaise, Dakar, a réitéré la ferme volonté du Maroc à reprendre sa place au sein des nations africaines.

«La réintégration par le Maroc de l’Union africaine n’est pas une décision tactique, pas plus qu’elle n’a obéi à des calculs conjoncturels», a indiqué le souverain dans son discours annuel. Le gouvernement a été appelé aussi à mettre l’Afrique en tête des priorités pour le nouveau mandat. Une demande expresse a été émise par le roi en vue que le prochain Exécutif ne badine pas avec le respect des engagements pris par le royaume en vue de concrétiser les actions convenues à l’issue des visites effectuées par le souverain et qui devront s’enchaîner à court terme. «Le gouvernement, c’est plutôt un programme clair et des priorités définies concernant les questions internes et externes, avec l’Afrique au premier chef. Un gouvernement apte à aplanir les difficultés héritées des années passées, concernant le respect des engagements du Maroc vis-à-vis de ses partenaires», a insisté le souverain. Enfin, l’intégration de l’UA ne devra en aucun cas changer la position du Maroc dans la mesure où le Maroc ne ménagera aucun effort pour «contrecarrer leurs manœuvres visant à impliquer cette organisation dans des décisions contraires aux bases adoptées par les Nations Unies pour le règlement de ce conflit régional artificiel, et en contradiction avec les positions de la majorité des États du continent», a noté le roi.


Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page