Maroc

Le Plan national d’assainissement a réduit la pollution d’au moins 70%

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Le Plan national d’assainissement (PNA) a contribué depuis son lancement en 2015, à la réduction de la pollution d’au moins 70% et l’amélioration du taux de raccordement à 90%. C’est ce qu’a précisé Nabila Boutahar de la direction d’assainissement et environnement à l’ONEE.

Boutahar a mis l’accent sur le bilan des réalisations du PNA, dont la mise en place linéaire d’un réseau de 4.785 km et la réalisation de 93 stations d’épuration des eaux usées, d’une capacité d’épuration de 353.225 m3/j, soit 130 millions m3/an.


Ces chiffres ont été annoncés lors de la présentation du Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau 2017, sous le thème : «Les eaux usées, une ressource inexploitée».Sur ce point, Boutahar a souligné que ces projets d’assainissement profitent à une population de 4,63 millions d’habitants.

Pour sa part, la directrice de l’Agence du bassin hydraulique du Sebou (ABHS), Samira El Haouat, a souligné que les eaux usées sont un potentiel hydrique en perpétuelle croissance et une alternative pour faire face aux changements climatiques.

Toujours dans le sillage de la gestion d’eau au Maroc, El Haouat a précisé que la politique nationale de gestion des ressources en eau à travers la construction de 140 grands barrages et bien d’autres travaux de construction de barrages.

Rappelons que le Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau est le fruit de la collaboration des 31 entités des Nations Unies, et des 37 partenaires internationaux qui constituent l’ONU-Eau.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page