Maroc

Le parcours de Nasser Bourita, nouveau ministre délégué aux Affaires étrangères

Nasser Bourita, le nouveau venu dans le gouvernement Benkirane./DR

Nasser Bourita a été nommé, samedi à Laâyoune, par le roi Mohammed VI, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération.

Né le 27 mai 1969 à Taounate, Bourita a eu sa licence en droit public (relations internationales) à la Faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales à Rabat en 1991. Il a obtenu un Certificat d’études supérieures en relations internationales (1993), puis un D.E.S en droit international public (1995) de la même Faculté.


En 2002, Bourita a occupé le poste de chef du service des Organes principaux des Nations-unies, avant d’être nommé Conseiller à la Mission du Maroc auprès des Communautés européennes à Bruxelles (2002-2003).

De décembre 2003 à 2006, il s’est vu confier le poste de chef de la division de l’Organisation des Nations-unies et entre 2006-2009, il a été nommé directeur des Nations-unies et des Organisations internationales au sein du ministère.

Par la suite, Nasser Bourita a assumé successivement les fonctions de chef de Cabinet du ministère des Affaires étrangères et d’ambassadeur, directeur général des Relations multilatérales et de la Coopération globale.

Depuis 2011, il a été nommé secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, poste qu’il a occupé jusqu’à sa nomination comme ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page