Maroc

Le Maroc participe à la 7e édition du Salon Who’s Next à Paris

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

L’industrie du cuir marocaine participera au Salon Who’s Next à Paris. Il s’agit de la 7e participation du Maroc à ce salon, organisée par Maroc Export en collaboration avec la Fédération marocaine des industries du cuir (FEDIC) et de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH) du 20 au 23 janvier 2017 à Paris. Le Maroc participera avec des gammes diversifiées telles que celles de la chaussure, du sac et de la maroquinerie, des bijoux, des ceintures ainsi que de la formation. 700 marques internationales seront présentes et près de 50.000 visiteurs sont attendus pour ce rendez-vous destiné à tous les acteurs de la mode, indique le communiqué de Maroc Export. Le secteur du cuir représente l’un des secteurs à fort potentiel à l’export pour l’industrie marocaine.

Le secteur réalise 4,7 MMDH de chiffre d’affaires pour une valeur ajoutée de 815 MDH. Ce secteur emploie plus de 21.000 personnes et réalise 3,9 MMDH à l’export. Maroc Export organisera durant le 1er semestre de 2017 plusieurs participations en faveur du cuir et du textile, notamment les salons «Apparel Sourcing» et «Première vision» à Paris, «Micam» à Milan et «FN Platform» à Las Vegas. L’industrie marocaine du cuir couvre des activités diversifiées. Elle est composée d’une branche tannerie de base exportatrice en partie mais travaillant surtout pour les besoins du marché local, une branche maroquinerie et vêtements en cuir ainsi qu’une filière chaussure orientée presque exclusivement vers l’export.


Considéré comme un secteur historique ancré dans la culture marocaine, le secteur du cuir continue de représenter un des secteurs à fort potentiel à l’export pour l’industrie marocaine. La différenciation et la montée en gamme, la co-traitance et le produit fini à plus forte valeur ajoutée, l’innovation et la créativité, la réactivité et le service, constituent la trame sur laquelle repose la stratégie actuelle et future du secteur du cuir marocain. Nous rappelons que lors de la participation marocaine à l’édition de septembre 2016, les entreprises marocaines ont réalisé des commandes estimées à 80.000 euros et près d’une centaine de contacts établis.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page