Maroc

Le Maroc et Madagascar veulent développer leurs échanges économiques

Malgré les 8.000 km de distance séparant le Maroc et Madagascar, les deux pays veulent aller au-delà des actuels 13 millions de dollars d’échanges économiques. Lors d’une rencontre tenue dimanche à Antananarivo, la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah Chaqroun, a plaidé pour un «partenariat exemplaire» de «prospérité partagée» entre le Maroc et Madagascar.


Miriem Bensalah a présidé hier le Forum économique maroco-malgache, tenu en marge de la visite officielle que le roi Mohammed VI a entamée samedi à Madagascar.
En effet, selon les participants à ce forum, seule une action commune va permettre une montée en puissance de quelques filières économiques malgaches dans l’objectif de défricher le terrain.
Elle a exprimé, dans ce sens, le désir d’axer ce partenariat sur la création de valeur ajoutée et d’emplois locaux.
Madagascar recèle de nombreuses opportunités commerciales, du fait, notamment, de son ouverture sur des groupements économiques régionaux tels que la Communauté de développement des États d’Afrique australe (SADEC) et le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA).
Elle a, par ailleurs, rappelé la mission de la CGEM, dont les entreprises membres emploient 2,9 millions de personnes, participent à hauteur de 55% au PIB du Maroc et couvrent toute l’activité économique à travers 31 fédérations sectorielles et une présence dans 17 villes du Maroc.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page