Maroc

Le développement des investissements américains au Maroc au cœur du débat

M. Mohcine Jazouli, Ministre Délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques Publiques a rencontré ce jour à Marrakech une délégation de l’US International Development Financial Corporation (DFC), présidée par M. Andrew Hescovitz, le Chief Dévelopment Officer.

La rencontre a été l’occasion de discuter de l’état d’avancement des actions incluses dans le Mémorandum d’entente signé en 2020 entre DFC et le Royaume du Maroc dans l’objectif de promouvoir les investissements au Maroc tout en veillant à renforcer les initiatives en faveur des pays du continent africain. Les deux parties ont également étudié différentes pistes et opportunités de collaboration qui permettront de booster les investissements américains sur le territoire marocain.

Au terme de cette rencontre les partenaires ont identifié des perspectives prometteuses, notamment en matière d’accompagnement technique et financier des projets d’investissement privés au Maroc et en Afrique.

Créée en 2020, DFC est une nouvelle institution américaine chargée du financement du développement dans le monde. L’agence consolide les actions auparavant menées par l’USAID et Overseas Private Investment Corporation (Opic) avec un plafond d’engagements doublé à 60 milliards de dollars. Elle est dédiée au financement du secteur privé et a pour ambition de faire de l’Amérique un leader plus compétitif sur la scène du développement mondial.

Par ailleurs, la banque américaine de développement souhaite renforcer sa présence en Afrique en diversifiant ses engagements vers des secteurs prioritaires de la région.

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page