Maroc

La France autorise la déclassification de 89 documents en rapport avec l’affaire Ben Barka

 Suite à sa saisine par Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, en date du 6 avril 2017, répondant a une requête en déclassification, en date du 27 mars 2017, émanant de Cyril Paquaux, vice-président, chargé de l’instruction au tribunal de grande instance de Paris, et formulée dans le cadre d’une information judiciaire ouverte «contre X pour homicide volontaire et complicité d’homicide volontaire, dont la victime est Mehdi Ben Barka», la Commission du secret de la défense nationale a donné un avis favorable à la déclassification de 89 documents émanant des archives du service de documentation extérieure et de contre-espionnage français.

En revanche, la commission a refusé la déclassification d’un document portant la mention «n° 1 du scellé n° 11», constitué lors d’une perquisition faite le 3 août 2010 dans les locaux de la Direction générale de la sécurité extérieure, sous prétexte que son «contenu est sans rapport possible avec l’objet de l’information judiciaire».


Seule la pertinence de ces « nouveaux »  documents permettra d’exhumer pour la énième fois ce dossier ou de l’enterrer définitivement. 

 

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page