Maroc

La Caravane des régions fait escale à Casablanca-Settat

L’initiative du quotidien Les Inspirations ÉCO, la Caravane des régions, a planté sa tente à Casablanca, le chef lieu de la région Casablanca-Settat. Évitant les tournures de phrases et les expressions figées, les intervenants à cette conférence-débat ont souligné la nécessité d’élaborer une réflexion sur l’avenir de la région.

Casablanca-Settat est en effet une région qui détient 32% du PIB national et qui absorbe 56% des investissements nationaux. Une région qui compte 23 villes avec 15% des routes nationales, trois ports et 69% des échanges commerciaux du Maroc.  

Pour Bouchaib Ammar, le vice-président de la région Casablanca-Settat, le premier combat que la région doit gagner est celui des infrastructures, notamment routières. «L’infrastructure est une priorité, c’est elle qui apportera la croissance», souligne-t-il. Et d’ajouter que le Conseil de la région vient d’achever une tournée de terrain des différentes provinces de 
Casablanca-Settat. Elle avait pour objectif de lancer un nouveau Plan de développement de Casablanca-Settat. Le responsable régional a tenu, dans ce cadre, à applaudir les investisseurs qui, selon lui, «arrivent à surmonter d’énormes obstacles» et à réussir leurs affaires. Concernant le secteur du tourisme, Ammar s’est interrogé: «Comment voulez-vous que le touriste revienne alors qu’on a une aussi repoussante décharge publique à côté de l’aéroport de Casablanca ?».

De son côté, Adil Zaidi, président de la Commission dynamique régionale de la CGEM, a assuré qu’il est impératif d’être à l’écoute des investisseurs, particulièrement, et que souvent ce sont «les petits» problèmes et lesdits «grands» qui entravent l’épanouissement d’un investissement.

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page