Maroc

L’olivier au cœur du développement

L’Agropolis, Qualipôle de Meknès a abrité, mardi 20 décembre, la 5e édition du Forum international de l’Agro-pôle Olivier. Cet évènement a été organisé sous l’égide du ministère de l’Agriculture et le parrainage du Conseil oléicole international, sous le thème «L’olivier et l’huile d’olive : quelles perspectives pour l’innovation technologique, l’énergie renouvelable et le développement durable ?». Cette rencontre a été une occasion pour les responsables de l’Agro-pôle Olivier ENA Meknès pour braquer les projecteurs sur les enjeux de l’innovation technologique de la trituration des olives et le développement durable. Le forum a levé le voile sur les solutions-climat opérationnelles innovantes, relevant des technologies oléicoles propres, de l’économie circulaire et de la valorisation énergétique des coproduits/biomasses de l’olivier, ainsi que sur leurs perspectives dans le cadre du projet «Olea Green-Food Meknès».

Lors de son intervention, le directeur régional de l’agriculture, Kamal Hidane, a mis en valeur le potentiel de la filière oléicole au Maroc, pour lui, «l’olivier constitue la principale filière fruitière cultivée au Maroc, elle représente plus de 65% de la somme arboricole nationale et concerne plus de 450.000 exploitations. En matière de création d’emplois, elle génère près de 47 millions de journées de travail, l’équivalent de 190.000 postes d’emplois». Il faut noter également que la filière a toujours bénéficié d’un intérêt de premier choix dans la politique agricole, afin de tirer profit des potentialités du pays. Elle contribue à la satisfaction des besoins du pays en termes alimentaires, en couvrant près de 20% de ces besoins. Elle joue également un rôle important dans la lutte contre l’érosion et la désertification.


Le directeur régional de l’agriculture n’a pas manqué de rappeler que dans le cadre de l’approche contractuelle, un contrat-programme a été conclu en 2009 entre le gouvernement et la Fédération interprofessionnelle marocaine de l’olive (Interprolive) pour le développement de la filière oléicole, et qui vise à atteindre, en 2020, une superficie de 1,2 million d’ha ainsi qu’une production de 2,5 millions de tonnes. «Les superficies plantées en oliviers sont passées de 770.000 en 2009 à plus de 1 million d’ha en 2016, enregistrant ainsi une augmentation de l’ordre de 31%», a-t-il annoncé. S’agissant de la production réalisée, il faut préciser que la saison 2013-2014 a enregistré une augmentation soutenue pour atteindre le record de 1,5 million de tonnes, jamais atteinte.

La Journée mondiale de l’olivier
Cette rencontre a coïncidé avec la célébration, par le Conseil oléicole international (COI), de la Journée mondiale de l’olivier. Les pays membres de ce Conseil ont lancé un message commun : «Avec l’olivier, défendons notre planète et préservons notre santé !».

À cette occasion, le SG du COI, Fransisco Serafini, a lancé un appel pour la reconnaissance de l’olivier comme vecteur de lutte contre les changements climatiques. Il a également relevé les bienfaits de l’olivier pour les générations à venir, à travers notamment ses rôles, social et économique, pour une culture caractérisée par une structure agraire essentiellement basée sur la petite agriculture paysanne et son importance agronomique dans la fixation et la fertilisation des terres et la lutte contre l’érosion et la désertification. «L’oléiculture doit dorénavant être considérée comme une partie intégrante de la solution», précise Serafini. Les différents experts de tout bord, mettront en évidence les opportunités offertes par l’innovation technologique du secteur oléicole pour l’un des plus grands parcs agro-industriels de l’huile d’olive au Maroc, à savoir celui de la Région Fès-Meknès, qui abrite plus de 34% de la superficie oléicole nationale, un fort potentiel oléicole à valoriser. 


Promotion

L’Agro-pôle Olivier est un cluster pour le développement et la promotion du secteur de l’huile d’olive. Il est situé dans la région de Meknès, berceau des oliviers du Maroc, et a l’ambition d’être un centre d’innovation et de partage des connaissances pour l’amélioration de la qualité des produits et le développement durable de l’industrie de l’huile d’olive. Depuis sa création en 2005, l’Agro-pôle a été à l’origine de plusieurs activités phares dont, les Journées méditerranéennes de l’olivier qui ont permis de créer un dynamisme sans précédent autour de la filière oléicole régionale et nationale, ce qui a abouti à des partenariats fructueux (convention Meknès-Jaén, Meknès Imperia, Meknès-Kalamata, le Réseau méditerranéen des villes de l’huile d’olive, le projet «Olea Green Meknès», Expo 2015, la chaire de l’UNESCO «Alimentations du Monde»…). Avec un ancrage régional, une vocation nationale, et une ouverture et un rayonnement internationaux, l’Agro-pôle Olivier Meknès, est un outil précieux pour le développement et la promotion de la filière oléicole marocaine.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page