Maroc

L’Afrique a désormais son Institut de recherche sur le cancer… au Maroc

La réalisation de cet institut a nécessité un budget de 15MDH./DR

La princesse Lalla Salma, présidente de la Fondation Lalla Salma – Prévention et traitement des cancers, a procédé, lundi après-midi à Fès, à l’inauguration de l’Institut de recherche sur le cancer (IRC), le premier du genre au Maroc et en Afrique.

Réalisé au sein du Centre hospitalier universitaire Hassan II de Fès, cet institut a nécessité un budget de 15MDH. Il a été créé dans le cadre d’un groupement d’intérêt public (GIP) représenté par le CHU Hassan II, l’Université Sidi Mohammed Benabdellah de Fès et la Fondation Lalla Salma.


L’IRC a ainsi pour mission d’initier, planifier, coordonner et développer la recherche dans les axes stratégiques du Plan national de prévention et de contrôle du cancer (PNPCC).

Il aura aussi comme objectif de constituer la base de données de l’épidémiologie au Maroc et en Afrique, en plus de développer des partenariats avec des institutions nationales et internationales, publiques et privées pour la recherche sur le cancer.

L’IRC cible les domaines de la prévention, de la détection précoce, de la prise en charge, des soins palliatifs et des mesures d’accompagnement des patients.

Le bâtiment de l’IRC est dimensionné pour accueillir une cinquantaine de chercheurs nationaux et internationaux, d’industriels et d’acteurs socio-économiques. Une extension du bâtiment est prévue sur un espace limitrophe réservé par le CHU Hassan II.

Les projets de recherche soutenus et programmés par l’IRC sont réalisés dans les laboratoires de recherche des universités nationales et les différents centres hospitaliers.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page