Maroc

Jouahri «assure»

La problématique du financement des entreprises continue de faire couler beaucoup d’encre.  Aujourd’hui, c’est Bank Al-Maghrib qui signe la dernière mesure en date avec une nouvelle circulaire qui définit de nouvelles modalités de refinancement des banques participant au programme de soutien au financement des TPME. Tout semble être mis en œuvre pour encourager le système bancaire à financer cette catégorie d’entreprises. Plus encore, cette mesure intervient dans un contexte particulier dans lequel un ralentissement des crédits aux entreprises est clairement noté. Les analyses divergent pour expliquer ce ralentissement. Pour y voir plus clair, une approche globale doit impérativement être conduite sur cette problématique de financement. Une lueur d’espoir avait été entrevue en 2014, à l’annonce du lancement de l’observatoire de la TPME. Ce dernier devait en effet fournir des données précises sur la situation actuelle des TPME sur ce volet afin de permettre aux parties prenantes de mettre en place une vision globale à même de solutionner les problèmes de financement de cette catégorie d’entreprises. Avec plus d’un an de retard, cet observatoire était presque tombé aux oubliettes. Les ÉCO a interpellé le wali de la Banque centrale sur cette question et 2016 devrait être l’année de la relance de ce chantier avec différentes réunions prévues dans les prochains jours. Une bonne nouvelle donc pour ceux qui l’attendaient encore. Oui, l’observatoire devra être définitivement lancé pour remplir une mission stratégique pour les TPME. Wait and see. 



Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page