Maroc

Jorf Lasfar : Vente de la deuxième tranche du parc industriel

L’opération menée par MedZ porte sur la première phase de la deuxième tranche d’une superficie de 93 hectares. Déjà, on enregistre une forte demande sur plus de 47% de la superficie livrée.


La première phase de la deuxième tranche du parc industriel de 500 ha à Jorf Lasfar a été réalisée et réceptionnée. C’est ce que confirme MedZ, filiale du groupe CDG et à laquelle ont été confiés les travaux d’aménagement. Selon MedZ, dès le lancement de sa commercialisation, cette nouvelle tranche, offrant une superficie supplémentaire de 93 ha, a connu une forte demande, menant à un placement de plus 47% de la superficie réceptionnée. Cette tranche «répond à la fois au besoin des grandes industries avec des terrains de plus 9Ha et à celui de la TPE avec 16 lots d’une superficie autour de 1400 m²», note-t-on auprès de Medz. Cela dit il faut rappeler que le parc industriel de Jorf Lasfar, qui s’étale sur une superficie totale de 500 ha, est le premier et le seul au Maroc pouvant accueillir les industries de première catégorie.

Ce parc bénéficie de plusieurs commodités, particulièrement sa proximité du port en eau profonde pouvant recevoir des marchandises en vrac et qui fait de lui une destination idoine pour les industries lourdes. De plus, ce parc industriel se trouve à 1h30 de Casablanca avec un prochain branchement à l’autoroute contournant la ville d’El Jadida. Il est notamment dimensionné pour abriter les secteurs de la chimie-parachimie, la métallurgie et les énergies et il s’adresse aux grandes industries et PME/PMI, aussi bien nationales et qu’internationales. Actuellement, des industriels de différents pays (France, Allemagne, États-Unis, Espagne, Inde, Turquie et Tunisie) se sont installés à Jorf Lasfar, en plus du Maroc.

En 2010, MedZ a ouvert, sur sa première tranche de 250 hectares, son nouvel eldorado des industries de première catégorie, qui regroupe une zone industrielle composée de grands lots, une zone PME-PMI, une zone à prédominance high tech, des zones logistique et tertiaire et des équipements publics et de proximité.

À ce jour, l’aménageur a pu commercialisé 48 projets industriels provenant de différents pays, créant ainsi près de 5500 emplois et drainé pas moins de 3,6 MMDH d’investissements. À terme, et selon les projections, le parc industriel de Jorf Lasfar devrait générer des investissements de 12 MMDH et permettre la création de plus 20.000 emplois directs.

Par ailleurs, une multitude de services sont prévus et mis en place progressivement, au fur et à mesure de la valorisation de la zone, notamment avec l’instauration d’un guichet unique, d’une institution pour la formation professionnelle et d’autres services aux entreprises comme la banque, la poste, l’hôtellerie ou encore la restauration d’entreprise.

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page