Maroc

Immobilier touristique : Benisha lance la commercialisation de son Dominium

Le groupe Benisha vient de lancer la commercialisation des unités résidentielles du projet Dominium Condo Hotel Agadir, qui revêt aujourd’hui la forme de résidence immobilière de promotion touristique (RIPT) après modification de la vocation initiale du projet «Les Terrasses d’Agadir».


À Agadir, dans la zone touristique de Founty-Sonaba, plusieurs projets touristiques traînent et trouvent des difficultés à voir le jour, tandis que d’autres s’apprêtent à ouvrir leurs portes ou sont déjà opérationnels. C’est le cas du projet de la résidence Dominium, «Les Terrasses d’Agadir», premier condo-hôtel lancé par la société Benisha Agadir SA et Benisha Development Corporation SA, filiales du groupe éponyme, en tant que maître d’ouvrage et maître d’ouvrage délégué.

Ce projet, qui en est actuellement au stade des finitions, date de 2007. Il portait à l’époque sur la construction d’une résidence hôtelière (appart-hôtel) d’une capacité de 392 lits, soit 147 appartements. Or, avec la ruée vers les résidences timmobilières de promotion touristique (RIPT), qui offrent un investissement intermédiaire entre l’hébergement résidentiel et hôtelier, le projet a été modifié à travers la reconversion de sa vocation d’une résidence hôtelière, selon le classement provisoire technique, en RIPT dans le cadre de la loi 01-07, promulguée en 2008 et édictant les modalités de réalisation de ce type d’hébergement. Aujourd’hui, le groupe Benisha, fonds d’investissement anglais présent au Maroc depuis 1999 et installé à Casablanca, vient de lancer la commercialisation des unités résidentielles du projet Dominium Condo Hotel Agadir.

L’argumentaire de vente utilisé par le groupe, qui a déjà réalisé le complexe balnéaire de Tamaris et l’Alcazaba Beach Resort à Casablanca, tire sa force des avantages offerts par les RIPT à travers l’investissement dans l’immobilier locatif. Conformément à la loi 01-07 définissant les rapports entre les différentes parties des RIPT, notamment la société de promotion, celle de gestion et l’acquéreur ou le copropriétaire, dont le pourcentage minimal ne peut être inférieur à 70%, le groupe offre un contrat de bail d’une durée de 9 ou 12 ans, avec la détention du titre foncier des unités composant la résidence Dominium ainsi qu’un retour sur investissement en contrepartie du loyer. Dans le détail, l’acquéreur ou les copropriétaires des appartements, totalisant 164 unités de deux types, peuvent récupérer jusqu’à 50% de leur investissement selon les hypothèses du business plan du groupe à la fin du contrat de bail. 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page