Maroc

Huile de table : gros risque d’une flambée des prix

Pour satisfaire ses besoins en huiles brutes, le Maroc est très dépendant des importations. Ce qui expose le pays à un risque de flambée des cours mondiaux des matières premières sur ce produit de première nécessité, a alerté le Conseil de la concurrence dans un tout dernier rapport sur ces denrées très prisées au Maroc. Les augmentations des prix de vente constatées sur le marché national des huiles de table ont attiré l’attention du Conseil de la concurrence. Saisi par...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page