Maroc

Honda Jazz : Testée, approuvée et couronnée

La 7e édition des «Trophées de l’automobile» a vu la consécration de la Jazz au titre de «Voiture de l’année» 2016 au Maroc.


Organisée pour la septième fois par le magazine Autonews, l’attribution des «Trophées de l’automobile», dont celui de la «Voiture de l’année au Maroc» s’est clôturée par l’annonce des résultats lors d’une soirée tenue la semaine dernière à Casablanca. Un événement auquel ont répondu présents plusieurs personnalités des milieux automobile et économique, ainsi que deux ministres. Avant la révélation de la «Voiture de l’année», ont d’abord été attribués les prix des différentes gagnantes par segments et ceci suite à un vote recueilli auprès des internautes.

Ainsi, ont été sacrées meilleures voitures par catégorie les Hyundai i10 (micro-citadine), Renault Clio 4 (citadine), Ford Focus (moyenne), Mercedes Classe C (familiale), BMW Série 5 (routière), BMW Série 7 (prestigieuse), Mercedes CLA (coupé-cabriolet), Fiat 500L (break et monospace) et Nissan Qashqai (SUV et 4×4).Vient ensuite le moment le plus attendu de la soirée, celui du reveal de la grande gagnante. Après le show d’une troupe de danse moderne, la Honda Jazz s’effeuille du voile qui la recouvrait. C’est donc tout sourire que Mehdi Tak Tak, DG d’Univers Motors (importateur de Honda au Maroc) se fait remettre le trophée des mains de Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication (photo).

Pour rappel, cette récompense découle du vote d’un jury hétéroclite constitué d’experts de tous bords (assurance, location…) et des journalistes d’Autonews. Elle se déroule toujours en deux phases : l’une statique et regroupant toutes les nouveautés lancées durant la même année, l’autre dynamique à travers les essais des 10 modèles présélectionnés. Il s’agissait cette fois des BMW X1, Ford Fusion, Honda Jazz, Jaguar XE, Jeep Renegade, Kia Sorento, Mercedes GLC, Nissan Note, Renault Kadjar et Toyota Yaris. La consécration du minispace nippon nous paraît méritée, à une exception près : la Jazz n’est importée qu’en essence. Or, le marché automobile national est diésélisé à près de 90% ! 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page