Maroc

Guichet unique : accueil mitigé pour l’intelligence artificielle !

Mardi 4 avril, plusieurs experts du digital réunis par PortNet ont abordé le sujet relatif à l’importance des nouvelles technologies dans le commerce international. Les détails.

Dans un monde de plus en plus connecté, les échanges commerciaux sont de plus en plus rapides et efficaces. Cependant, il reste encore des défis à surmonter pour faciliter les échanges commerciaux entre les différents pays. D’où l’intérêt de prendre en compte les nouvelles tendances de l’innovation, notamment l’intelligence artificielle, dans la facilitation des échanges commerciaux pour améliorer les processus commerciaux et augmenter la compétitivité des entreprises sur les marchés internationaux. Cependant, de nombreuses questions restent en suspens, notamment : Quelles sont les nouvelles tendances de l’innovation dans la facilitation des échanges commerciaux ? Quels sont les défis et les opportunités de ces tendances ? Quels exemples de cas concrets de mise en place de ces tendances ? Quels sont les moyens et outils à déployer pour l’adoption de ces pratiques ?

C’est ainsi que PortNet a organisé un webinaire dénommé TradeTalks autour de la thématique : «Les nouvelles tendances de l’innovation dans la facilitation des échanges commerciaux», mardi 4 avril 2023, qui a mobilisé plusieurs experts.

Pour planter le décor, Youssef Ahouzi dresse un tableau des défis et enjeux du moment face aux nouvelles tendances de l’innovation, notamment l’intelligence artificielle. Le directeur général du guichet unique PortNet constate que l’innovation est au centre de nombreux enjeux pour les entreprises. Il évoque l’importance de l’intelligence artificielle et de la blockchain dans ce contexte. Il se demande, notamment, comment ces technologies vont révolutionner le commerce international et quel sera leur impact sur les entreprises. Il constate que les différentes chaînes logistiques sont souvent difficiles à intégrer, ce qui peut entraîner des ruptures dans les procédures du commerce extérieur.

Il souligne la nécessité de simplifier les procédures et de réduire les coûts et les délais afin de favoriser le développement du commerce international. Le dirigeant souligne l’importance de réduire les ruptures de chaînes dans les procédures du commerce extérieur pour favoriser le développement du commerce international.

Prendre en compte les coûts de sécurité et de gestion du changement !
Youssef Ahouzi souligne l’importance de la technologie et de l’innovation dans le commerce international. Il évoque, notamment, les technologies de rupture telles que Chat GPT et la blockchain, ainsi que les défis logistiques et documentaires auxquels sont confrontées les entreprises. Il mentionne l’engouement pour Chat GPT et l’intelligence artificielle en général, en soulignant l’importance de comprendre leur impact sur le plan personnel et professionnel. Il se demande également quelle sera la révolution en termes d’intelligence artificielle.

Concernant la blockchain, il évoque cette technologie comme une solution prometteuse pour le commerce international, mais souligne que son utilité pratique reste à être démontrée. D’où l’intérêt du webinaire Trade Talk, organisé mardi 4 avril 2023.

Youssef Ahouzi a ainsi expliqué que l’objectif du webinaire Trade Talk de ce jour est d’explorer les répercussions des nouvelles technologies sur la facilitation du commerce international, en simplifiant les procédures et les formalités d’importation, d’exportation et de transit de marchandises. Il souligne également les difficultés actuelles à intégrer les différentes chaînes logistiques, documentaires et d’informations pour permettre des opérations sans rupture.

Ahouzi souligne que l’utilisation des nouvelles technologies, en particulier les technologies de rupture, peut améliorer la facilitation du commerce et réduire les ruptures dans les chaînes logistiques et les procédures du commerce extérieur. Le dirigeant souligne la nécessité d’une approche équilibrée pour l’utilisation de nouvelles technologies telles que la blockchain,  en évitant la précipitation et en examinant les risques et les avantages potentiels pour les entreprises. Il souligne également la nécessité de prendre en compte les coûts de sécurité et de gestion du changement.

La nécessité de contrebalancer le risque avec l’innovation
Youssef Ahouzi constate que les nouvelles technologies peuvent être séduisantes, mais qu’il est important de bien évaluer leur pertinence avant de les adopter. Il évoque notamment la nécessité de prendre en compte les aspects liés à la sécurité et au changement organisationnel. C’est dans ce contexte qu’il a invité Jean-Pierre Benoît, co-fondateur de la société Masoda, à donner son avis sur ces questions. L’expert s’est donc exprimé sur l’importance de disposer des bons outils pour mesurer et réduire les risques liés au déploiement de nouvelles technologies dans le commerce international. Jean-Pierre Benoît explique que l’administration en charge de la certification des entreprises pour le commerce international rencontre des difficultés à répondre rapidement aux sollicitations des entreprises. D’où l’importance du choix d’un outil adapté aux besoins des entreprises.

L’importance de comprendre le fonctionnement de l’entreprise !
Jean-Pierre Benoît souligne l’importance de comprendre le fonctionnement de l’entreprise avant de développer de nouvelles solutions technologiques. Il estime que la mise en place d’actions correctives pour corriger le modèle de fonctionnement de l’entreprise est essentielle pour éviter l’échec des projets et des coûts inutiles. Pour ce faire, il préconise une approche orientée ISO pour donner une vision claire à l’entreprise et mettre en place des solutions adaptées.

Modeste Kouamé / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page