Maroc

Gazoduc Maghreb-Europe: les conséquences sur les ports au nord du Maroc

Après la faillite de la SAMIR en 2015, Tanger Med est devenu le principal port d’entrée des hydrocarbures au Maroc. Avec la non-reconduction de l’accord sur le Gazoduc Maghreb-Europe (GME), les autres ports du Nord pourraient, également, voir leur rôle s’accroitre dans la stratégie énergétique. Hormis les initiés, rares sont, probablement, ceux qui savent que les ports du Nord du Maroc constituent, aujourd’hui, l’unique porte d’entrée des hydrocarbures dans le Royaume. Et ce, depuis la faillite de la SAMIR en...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page