Maroc

Fisc : la traque aux influenceurs fraudeurs continue

Avec la pandémie liée à la covid-19, les dépenses publiques se sont accrues jusqu’à atteindre des niveaux vertigineux. Pour augmenter les recettes fiscales afin de mieux financer les gros chantiers en cours et réduire le déficit budgétaire, l’État s’est tourné vers une mine jusqu’ici peu exploré. Il s’agit des revenus des influenceurs. Une opération spéciale qui ne date pas d’aujourd’hui et qui est loin d’être terminée. Il est dit des influenceurs qu’ils engrangent des sommes folles sans les déclarer au...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page