Maroc

Fès-Meknès : les salons génèrent plus de 78,2 MDH de chiffre d’affaires pour les artisans

Les salons organisés par la Chambre d’artisanat de la Région Fès-Meknès entre 2015 et 2020 ont permis aux artisans de générer un chiffre d’affaires qui dépasse les 78,2 MDH. Ces salons sont particulièrement indispensables pour les artisans d’art, dont la plupart y voient leur unique canal de commercialisation.

Les salons de l’artisanat organisés entre 2015 et 2020 dans la Région Fès-Meknès se sont révélés importants, vu leur rôle de vitrine de promotion et de commercialisation des produits de l’économie sociale et solidaire. C’est ce qui ressort du bilan des réalisations élaboré par la Chambre d’artisanat de Fès-Meknès, notamment sur le volet dédié à la promotion et à la commercialisation des produits de l’artisanat. Le rapport indique que les 62 salons organisés par la Chambre au cours de la période concernée ont permis aux artisans qui y ont participé de générer un chiffre d’affaires global de plus de 78,2 MDH. Concernant la nature des expositions, cinq salons thématiques ont été dédiés à des métiers phares, qui distinguent la région des autres (bois, maroquinerie, dinanderie, zellige et poterie), outre 38 salons locaux, 12 régionaux, 6 nationaux et 6 internationaux. Ces salons, dont la plupart sont organisés annuellement, ont permis à plus de 3.120 artisans de bénéficier de 556 jours d’exposition. «Pour les artisans d’art, les salons sont indispensables puisqu’une grande majorité n’a, comme canal de commercialisation, que ces plateformes. Généralement, la plupart des artisans ont un modèle économique fragile», explique Abdelmalek Bouteyine, président de la Chambre d’artisanat de la Région Fès-Meknès. En effet, exposer dans des salons offre plusieurs avantages aux artisans. Contrairement à d’autres activités de marketing, les foires et les salons constituent une vaste plateforme pour présenter les produits et services et communiquer des messages clés à un public plus réceptif.


Par ailleurs, pour encourager les artisans à s’organiser en associations et coopératives, la Chambre d’artisanat a délivré plus de 57.860 attestations professionnelles, dont 24.660 à Fès et 22.380 à Meknès. Elle a ainsi délivré plus de 52.940 cartes professionnelles aux artisans de la région. Concernant la procédure d’accompagnement des artisans dans les opérations d’exportation, la Chambre a délivré, durant cette même période, près de 270 certificats d’origine. Notons également qu’au cours des dernières années, les produits artisanaux ont représenté entre 70% et 80% des exportations de la région. Plus en détail, les produits artisanaux de Fès, principalement les vêtements traditionnels et la poterie, totalisent environ 74% du chiffre d’affaires à l’export avec des parts respectives de 45% et 29%.

Pour ce qui est de l’évolution de la valeur régionale des exportations, le secteur de l’artisanat génère des recettes annuelles en devises à l’export estimées à 25 MDH, outre les exportations indirectes représentées par les achats directs des touristes qui s’élèvent à près de 125 MDH. À Fès, en particulier, plus de 260.000 habitants vivent directement ou indirectement du secteur de l’artisanat, soit 27% de la population totale et plus de 75% des habitants de la médina. En tant que patrimoine culturel vivant et levier du développement socio-économique de la région, le secteur fournit également du travail et des revenus à plus de 52.000 maîtres-artisans, répartis entre 12.700 unités de production et plus de 100 métiers. 

Mehdi Idrissi / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page