Maroc

Fès-Meknès : la région fait son chemin dans l’agriculture bio

La Direction régionale de l’agriculture (DRA) de Fès-Meknès soutient le développement et la structuration de nouvelles filières biologiques. La déclinaison régionale de la stratégie agricole «Génération Green» table sur la plantation de plus de 16.500 ha en 2030, contre 2.000 ha en 2020.

La région de Fès-Meknès dispose d’un fort potentiel qui favorise le développement de l’agriculture biologique sur son territoire. En effet, plusieurs agriculteurs de la région ambitionnent de saisir les potentialités d’exportation non encore exploitées et la présence de vastes terres agricoles vierges qui se prêtent à la production biologique. Selon les responsables de la Direction régionale de l’agriculture (DRA) Fès-Meknès, «la déclinaison régionale de la nouvelle stratégie Génération Green 2020-2030 table sur la plantation de plus de 16.500 ha en 2030, contre 2.000 ha actuellement. Le développement de cette filière permettra l’amélioration des revenus des producteurs, la conservation de l’environnement et la préservation de la biodiversité». La promotion de l’agriculture biologique offre des opportunités importantes pour le développement durable de ce secteur dans la région, notamment en matière de préservation des ressources naturelles, de valorisation de la qualité des produits agricoles et de la diversification des exportations. S’appuyant sur une stratégie marketing de niche, plusieurs professionnels considèrent que l’agriculture biologique suscite l’engouement des consommateurs et occupe une place de choix dans la stratégie «Génération Green». «Le développement de la filière biologique permettra l’amélioration des revenus des producteurs intéressés par ce mode de production, la conservation de l’environnement et la préservation de la biodiversité, ainsi que la satisfaction de l’engouement d’un segment de consommateurs en lui garantissant la qualité requise en matière de produits biologiques», précisent les responsables de la DRA Fès-Meknès.

Au fil des dix dernières années, la superficie cultivée en bio dans le cadre de la stratégie du Plan Maroc Vert est passée de 4.000 hectares en 2010 à 14.000 ha en 2020, avec une production qui a grimpé de 40.000 tonnes à 140.000 t, alors que le volume des exportations a doublé pour atteindre 20.000 tonnes en 2020. Environ 83% de la superficie cultivée biologique est localisée au niveau de cinq régions, à savoir, Fès-Meknès, Marrakech-Safi, Sous-Massa, Casablanca-Settat et Rabat-Salé-Kénitra.

Les initiatives foisonnent
Pour accompagner cette dynamique, plusieurs initiatives ont vu le jour dans la région, dont le lancement, dans la zone «Bani Saden», d’une expérience sur une superficie d’environ 520 hectares du processus de semis direct. Ce projet, réalisé avec l’appui de l’Institut de recherche agricole, l’Association Sadnia pour les céréales et l’Office chérifien des Phosphates, consiste en l’acquisition de deux semoirs particulièrement pour la plantation directe, comme technique écologique qui préserve le sol et donne de meilleurs résultats à moindre coût. La région a connu également l’introduction des cultures écologiques adaptées aux changements climatiques et économes en eau, comme le safran (15 ha) et le caroubier (400 ha). Dans le cadre de la lutte contre la pollution des margines, le groupement d’Intérêt économique «Les huiles de Sefrou», au niveau de la commune de Azaba, a lancé un projet pour la construction d’un complexe de collecte et de séchage des margines dans la commune de «Aghbalou Aqorar» avec pour objectif de protéger l’agriculture dans la région, outre le recyclage des déchets de trituration des olives comme les grignons d’olive pour produire des briquettes remplaçant le bois de chauffage. Notons que d’autres expériences, en matière d’agriculture écologique, ont vu le jour à Sefrou, dont le recyclage des déchets et des grignons d’olive comme matière première pour le séchage des prunes de manière écologique pour la coopérative «Al Bougrinya» dans la commune «Ain Timknay».

Un modèle de production oléicole bio
La région de Fès-Meknès ambitionne de se doter d’un modèle de production oléicole bio. C’est l’ambition de la DRA de Fès-Meknès qui a lancé un projet pour le développement de l’oléiculture biologique sur une superficie d’au moins 1.000 ha. La DRA compte également lancer un programme de formation des producteurs identifiés sur les techniques de production des olives selon le mode biologique, sur les modalités d’obtention de la subvention à la certification bio, et toutes informations utiles pour renforcer leurs capacités (commercialisation, interprofession…). Il est également question d’assurer un encadrement technique de proximité des producteurs et une sensibilisation au respect de la réglementation de l’agriculture biologique en vigueur. Ces producteurs seront ainsi accompagnés dans la conversion de leurs exploitations au mode biologique selon les exigences réglementaires en vigueur.

Les mesures d’encouragement
Dans le cadre du Plan d’action régional annuel du Conseil agricole pour l’exercice 2021 et de la nouvelle génération des mécanismes d’accompagnement pour la mise en œuvre et l’opérationnalisation de la loi 62-12 relative au Conseil agricole privé, la Direction régionale du conseil agricole (DRCA) de Fès-Meknès a lancé un programme d’encadrement pour le développement de l’agriculture biologique. L’année 2020 a connu, également, la création d’une aide de l’État destinée à booster la filière biologique au Maroc. C’est dans ce sens que l’Office national du conseil agricole mène, dans le cadre de la stratégie Génération Green, une campagne de sensibilisation au profit des agriculteurs pour les encourager à adopter ce mode de culture, afin de les informer de son importance, des étapes à suivre et des aides de l’État en la matière. Rappelons que la réussite de ces actions est tributaire de l’implication de l’ensemble des professionnels du secteur.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page