Maroc

Faire une Omra, une mission de plus en plus compliquée

L’engouement pour les packages Omra, cette année, risque d’avoir un goût corsé. En effet, les tarifs connaissent une envolée singulière, qui risque de décourager plus d’un Marocain et ainsi plomber les finances des agences de voyage.

En cause, la hausse des prix dans l’aérien, couplée à une offre limitée en sièges d’avions dédiés et une capacité d’hébergement limitée en Arabie saoudite qui a durci les conditions pour l’entrée sur son territoire.

Le manque de sièges a engendré une flambée des prix des billets d’avion, qui passent à environ 12.500 dirhams pour un aller-retour. Tout ceci, sans oublier la durée du visa limité à 30 jours qui complique davantage la donne.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page