Maroc

Essec Rabat : un corps professoral avant-gardiste

Une ouverture à l’international de ses étudiants, de bons salaires de sortie, un modèle pédagogique qui se veut unique … l’Essec Rabat se distingue aussi par la qualité de son corps professoral.

Le sens de l’écoute, une présence engageante en classe, un amour éternel de l’apprentissage… telles sont, entre autres, les principales forces distinctives d’un bon enseignant. Les meilleures universités ont fait de ces compétences les critères essentiels de leur corps professoral.

Ayant pour vocation de répondre aux défis de l’avenir, l’Essec Rabat qui propose un modèle pédagogique se voulant unique, fait partie de celles-là. Diplômés des meilleures universités du monde, les professeurs et enseignants de la Business school, installée au Maroc en 2017, ont des profils internationaux. Estimés à 142 professeurs de 37 nationalités différentes dont 21 professeurs émérites, ils constituent le garant de la progression, dans les classements internationaux, de l’école de commerce.

En effet, cette diversité est une richesse pour les étudiants qui bénéficient d’approches plurielles et le point commun est toujours le haut niveau d’exigence intellectuelle et l’adossement à la recherche dans leurs matières.

Par ailleurs, l’école encourage ses professeurs et enseignants à sortir parfois de la classe pour contribuer au débat public via des tribunes ou des avis d’experts. Les expertises sont diverses elles aussi et vont de l’économie à la géopolitique ou encore la philosophie qui peut irriguer la pensée sur le management ou encore l’entrepreneuriat.

Aujourd’hui, avec l’avènement de l’homo numéric, les pratiques en classe ont radicalement changé. Dès lors, la nécessité pour les enseignants de s’adapter aux usages des Mitic se confirme davantage. Si avec la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, partout dans le monde, les enseignants ont fait part d’une intensification de leurs usages professionnels des TIC, la digitalisation des enseignements ne date pas d’aujourd’hui à l’Essec Rabat.

En effet, avant la Covid-19, les étudiants suivaient déjà dans leurs cursus des MOOC (cours en ligne), des SPOC (cours avec des alternances de modules en ligne et présentiels. Aujourd’hui encore, les enseignants s’appuient souvent sur des capsules vidéo qu’ils mettent à la disposition des étudiants en amont des cours. Une pratique qui consiste à faciliter les échanges entre les professeurs et les étudiants pour une meilleure compréhension et un approfondissement des enseignements.

S’aligner sur les grands objectifs du Royaume
En plus de ces qualités essentielles, s’ajoute la nécessité, pour l’enseignant ou le professeur, d’avoir de bons rapports avec les étudiants afin de les aider à réussir leurs études. À l’Essec Rabat, chacun des membres du corps professoral a son propre rapport avec la classe et avec les étudiants individuellement. Ils veillent ainsi à une relation bienveillante, stimulante et l’école demande à ses enseignants de développer les exemples, les mises en situation via le learning by doing.

Ainsi, avec un corps professoral de bonne qualité, une ouverture à l’international de ses étudiants, garant de bons salaires de sortie, la business school qui affiche une belle ascension s’inscrit dans la stratégie nationale de préparation des ressources humaines et talents dont a besoin le secteur de l’enseignement au Maroc. En effet, l’implantation au Maroc d’Essec est alignée sur les grands objectifs du Royaume en matière d’enseignement supérieur, de développement des compétences et des savoirs des futurs cadres de l’économie internationale et marocaine.

La contribution de celle-ci prend aussi la forme d’échanges académiques entre les professeurs venus de l’international et les enseignants au Maroc. Les cours sont souvent donnés en tandem avec un professeur international (dont certains de nationalité marocaine mais installés en France et un enseignant marocain qui vit à Rabat ou Casablanca). Cette coopération autour d’un cours est toujours fructueuse et réciproque.

Khadim Mbaye / Les Inspirations ÉCO

Maroc : polémique au sein des agences de voyage


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page