Maroc

Emploi : programme Awrach, acte 2

Après l’examen du bilan relatif à l’année 2022 du programme Awrach, le Chef du gouvernement annonce le lancement de sa deuxième édition, Awrach II. À noter que la première édition dudit programme a profité à plus de 100.000 bénéficiaires. 

La réunion du Comité stratégique du programme Awrach s’est tenue, lundi à Rabat, sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. Cette rencontre, marquée par l’examen des résultats du programme 2022, a également été l’occasion du lancement effectif de la deuxième édition du programme (Awrach II), pour l’année 2023. Lors de cette rencontre, Akhannouch a passé en revu les résultats positifs de la première édition, en soulignant l’engagement de son gouvernement à tenir les promesses pris envers les citoyens, notamment celui de répondre au problème de l’emploi, aggravé par la pandémie de Covid-19. Dans ce cadre, Akhannouch a rappelé que l’Exécutif restait engagé dans son objectif d’œuvrer à la mise en œuvre de solutions rapides à cette problématique, qui a été exacerbée par la crise sanitaire.

50% des bénéficiaires issus de zones rurales
Mettant en avant l’engagement de tous les secteurs impliqués dans le déploiement du programme, afin d’instaurer une équité territoriale au niveau des préfectures et des régions ciblées, le Chef du gouvernement a révélé que 50% des bénéficiaires de l’initiative sont issus de zones rurales. Lors de cette rencontre, Younes Sekkouri, ministre de l’Inclusion économique, des petites entreprises, de l’emploi et des compétences, a précisé que cette dernière a été marquée par l’enregistrement de 103.599 bénéficiaires, dont 30% de femmes. Passant en revue certaines des expériences réussies du programme, dont la numérisation des archives des collectivités territoriales, le ministre a indiqué également que, parmi les 100.000 bénéficiaires, 30.000 ont reçu une formation leur permettant d’accéder au marché du travail.

70% des bénéficiaires sans diplôme
Sekkouri a également souligné que 70% des bénéficiaires du programme ne sont titulaires d’aucun diplôme, ce qui fait d’Awrach le premier programme gouvernemental à assurer un emploi à cette catégorie de la population, leur garantissant l’inscription à la CNSS ainsi que des revenus supérieurs aux salaires minimums (SMIG et SMAG). Il faut rappeler que le gouvernement a mobilisé, à travers la loi de Finances 2023, 2,25 milliards de dirhams en faveur du programme Awrach. L’objectif étant de créer 250.000 emplois au cours de la période 2022-2023, et ce, dans le cadre de chantiers publics de petite et moyenne envergure.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page