Maroc

Crise de la conserve de poisson au Maroc : les premières pistes pour l’éviter

Réduire le stress des stocks pélagiques, produire mieux avec des ressources moindres et diversifiées, promouvoir  des systèmes de production qui n’épuisent pas les stocks de poissons... Telles sont les ambitions de l’ONUDI pour améliorer le secteur de l’aquaculture  au Maroc. Il y a quelque semaines, les professionnels de l’industrie de la conserve de poisson montaient au créneau pour dénoncer la forte pression sur les stocks pélagiques, le déficit de sardines dans les eaux marocaines dû à la baisse importante de...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page