Maroc

Cours des denrées alimentaires : pas de retour à la normale avant 2024

Le maintien de la hausse des prix des denrées de première nécessité, alors que les prix des instrants et ceux de l’énergie sont stables ou en baisse, agace les consommateurs. Khalid Doumou, chercheur pluridisciplinaire et analyste économique et financier, livre son analyse sur ce qui ressemble à un paradoxe.  Qu’est-ce qui explique le fait que les Marocains ne ressentent pas les baisses consécutives sur 9 mois des prix mondiaux des produits alimentaires ? Le problème de la répercussion exagérée de...
LesEco.ma

Besoin de lire cet article réservé aux abonnés ?

Visionnez une courte vidéo publicitaire ou abonnez-vous !

OU

Déjà abonné ? Connectez vous

Bouton retour en haut de la page