Maroc

Coronavirus : quelles incidences sur la maternité et la néonatalité ?

Il existe jusqu’à présent très peu de conclusions scientifiques sur le degré d’impact sur les femmes enceintes atteintes de coronavirus (CoV). Néanmoins, des recherches ont été menées par des scientifiques en Grande Bretagne afin de décrire la situation les femmes touchées par le coronavirus pendant la grossesse et des nouveau-nés aussi.

Menées dans PubMed et MedRxiv, ces recherches ont établi une assimilation avec les cas de femmes touchées par le SRAS et le MERS, chez lesquelles le taux de létalité est apparu plus élevé pendant la grossesse que chez les femmes non enceintes.


D’après les rapports de 19 femmes touchées par Covid-19 pendant la grossesse, ayant accouché de 20 bébés, 3 (16%) étaient asymptomatiques, 1 (5%) ont été admises aux soins intensifs et aucun décès maternel n’a été signalé, indiquent les experts.

Les résultats des recherches montrent également que les accouchements ont été de 17 par césarienne, 2 étaient des accouchements par voie basse et 8 (42%) étaient des accouchements avant terme. Egalement, un décès néonatal a été constaté, chez 15 bébés qui ont été testés, il n’y avait aucun signe de transmission verticale, ajoutent les mêmes sources.

Que faut-il retenir ? Ces chercheurs concluent que la morbidité et la mortalité dues au Covid-19 semblent moins marquées que pour le SRAS et le MERS, tout en «reconnaissant le nombre limité de cas signalés à ce jour ».

L’accouchement avant terme a touché 42% des femmes hospitalisées avec Covid-19, « ce qui pourrait exercer une pression considérable sur les services néonatals si le scénario britannique du pire cas raisonnable de 80% de la population affectée se réalisait », alertent-ils.

Jusqu’à présent, aucune preuve de transmission verticale n’a été mise en évidence, tiennent-ils toutefois à souligner.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page