Maroc

Cité Mohammed VI Tanger Tech : ce qui va changer

Les responsables régionaux et le groupe chinois CCCC/CRBC examinent l’état d’avancement du projet de la Cité Mohammed VI Tanger Tech. Le Conseil régional a approuvé récemment le transfert de 30% de ses actions dans la société d’aménagement de Tanger-Tech au profit du groupe chinois.

Le méga-projet de Cité Mohammed VI Tanger Tech nourrit le satisfecit des autorités locales, mais aussi du groupe chinois CCCC/CRBC. Jeudi dernier, d’ailleurs, l’état d’avancement de ce projet était au centre d’entretiens entre l’opérateur chinois et les responsables du bureau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. La délégation chinoise, conduite par le directeur général par intérim du groupe, Shi Xiaobo, et composée notamment du directeur commercial du groupe, Zhu Fan, a examiné avec la présidente du Conseil régional, Fatima El Hassani et des cadres supérieurs, les étapes de réalisation de ce projet maroco-chinois prometteur, souligne un communiqué du Conseil de la Région.


A ce titre, la présidente du Conseil régional a informé la délégation chinoise de l’approbation par le Conseil régional, lors de sa session ordinaire du mois de juillet tenue lundi dernier, du transfert de 30% de ses actions dans la société d’aménagement de Tanger-Tech au profit du groupe chinois, réitérant la disposition de la région à mobiliser tous les moyens nécessaires pour réussir ce projet.

Elle a relevé que les deux parties espèrent voir la «Cité Mohammed VI Tanger Tech» s’ériger en modèle de partenariat entre les deux pays en Afrique et en Méditerranée, s’arrêtant sur le grand impact positif attendu de ce projet prometteur, qui doit répondre notamment aux aspirations des habitants de la région en matière de développement économique et social, et de création d’emplois dans différents métiers. Shi Xiaobo, quant à lui, s’est dit «satisfait» de l’approbation par le Conseil régional du transfert de 30% de ses actions au groupe «CCCC/CRBC», ce qui devrait soutenir les préparatifs, qui ont atteint un stade avancé, pour le lancement effectif du projet dans les délais fixés, soulignant l’intérêt porté par le groupe pour les opportunités d’investissement qu’offre la région, qui dispose de nombreux atouts pour accueillir les investissements.

Il a noté que ce projet devrait renforcer le partenariat entre les deux pays, et constituer un modèle pour attirer davantage d’investissements chinois, ce qui contribuera à promouvoir le rayonnement international du Maroc en général, et de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima en particulier, poursuit la même source.

Après que le Conseil régional et le groupe BMCE Bank of Africa aient transféré respectivement 30 et 5% de leurs actions, le capital de la société d’aménagement de Tanger-Tech est désormais réparti entre le groupe CCCC/CRBC avec une part de 35%, le groupe BMCE Bank Of Africa (25%), le Conseil de la région (20%) et l’Agence spéciale Tanger Med (20%).

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page