Maroc

Depuis sa création en 1968, l’Ecole forestière a formé 1215 ingénieurs

 

Créée en décembre 1968, l’École nationale forestière d’ingénieurs de Salé a formé 1.215 ingénieurs, dont 11,8% des femmes et 30 % des étrangers, a indiqué lundi le directeur de cet établissement, Abderrahman Aafi.

S’exprimant lors d’une cérémonie organisée à l’occasion du cinquantenaire de l’École, Aafi a précisé que les lauréats étrangers sont issus de 27 pays, notamment arabes, d’Afrique sub-saharienne et d’Amérique centrale, relevant une augmentation annuelle de 15 à 40 du nombre des lauréats.

Le directeur s’est félicité des réalisations accomplies par l’école dans les domaines de la formation et de la recherche scientifique, affirmant que cette institution chargée de la formation des cadres supérieurs en matière de foresterie et ressources naturelles à l’échelle nationale et régionale a pu, pendant un demi-siècle, accompagner le développement socio-économique du Royaume.

Depuis le lancement du plan Maroc vert et du programme forestier national, l’école a adapté et modifié le cursus de formation des compétences dans l’ingénierie forestière, pour pouvoir contribuer à la réalisation des Objectifs de Développement Durable 2030, a-t-il fait savoir.

 

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page