Maroc

Casablanca : La vente des logements domaniaux s’accélère

La vente de gré à gré par l’État des logements et des immeubles domaniaux de l’habitat à leurs occupants se poursuit toujours à Casablanca. Entamée il y a près d’un an, l’opération prendra fin d’ici fin décembre 2016, souligne Dyar Al Madina. Dans une note rendue publique récemment, la filiale de CDG Développement annonce à tous les locataires des logements domaniaux que l’opération de cession se poursuivra  jusqu’à la fin de l’année.

Toutefois, ceux-là auront jusqu’à cette échéance pour profiter de l’offre proposée. «Nous demandons à tous les locataires de profiter de cette offre limitée car à compter du 31 décembre prochain, il ne sera plus possible de profiter du prix de cession de 150 DH/ m2. Les logements ne seront plus cédés à leur locataires à ce prix», est-il indiqué. Récemment, dans l’objectif d’accélérer le rythme de cette opération de vente de logements domaniaux, la société a contacté leurs occupants, notamment dans les quartiers  de Sidi Bernoussi, Hay Mohammadi ou encore le quartier Kalmel. «Avant d’entamer l’opération de cession des unités commerciales, nous avons décidé de boucler d’abord celles des logements», a-t-on précisé.


Pour rappel, un décret avait été promulgué en octobre 2014 et entré en application en novembre 2014. Ce décret, prévoit la vente de quelques 37.308 unités d’habitation et commerciales aux locataires pour un prix variant entre 150 et 300 DH/m2 pour les unités d’habitation et entre 300 et 900/m2 pour les unités commerciales. Par ce décret, les locataires disposaient d’une période de deux ans pour le règlement du prix global de la vente et la conclusion du contrat final, à compter de la date de l’avis, selon la nouvelle réglementation.

Selon des sources proches du dossier, au cours des six premiers mois de l’année 2015, quelque 400 unités ont été cédées à leurs occupants. La hausse du nombre des cessions s’explique essentiellement par les nouvelles incitations destinées à liquider le dossier des logements domaniaux, notamment le décret qui a mis en place des facilités au profit des fonctionnaires et des retraités.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page