Maroc

Blé : l’enjeu, ce sera le coût !

Mardi, à l’ouverture des marchés, le prix du quintal de blé tendre a pris 22 euros pour se situer à 336 euros. En l’espace d’une semaine, ce prix a grimpé de 75 euros. Et à ce rythme, nul ne sait quand est-ce que cette flambée de prix va s’arrêter. Malgré tout, le Maroc tient bon. Il n’y a pas lieu de paniquer : les stocks constitués par le privé couvrent 4 mois et demi. Mais, il s’agit d’aller au-delà, et...

Cet article est réservé aux abonnés

Abonnez vous pour lire cet article ainsi que tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Déjà abonné connectez vous ICI


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page