Maroc

Beni Mellal : les travaux de réhabilitation du Parc d’Ain Asserdoune avancent à un rythme soutenu

Dans le cadre du suivi de la réalisation des projets développement en cours d’achèvement, M. Khatib El Hebil, Wali de la Région de Beni Mellal–Khenifra, a effectué, le mardi 04 janvier 2022, en présence des présidents des conseils régional, provincial et communal et des responsables régionaux concernés, une visite de chantier afin de suivre de près l’état d’avancement des travaux de réhabilitation du site touristique d’Ain Asserdoune, qui ont été lancés en début de l’année précédente pour un coût global estimé à 33 millions de dirhams.

Ces travaux qui avancent à un  rythme soutenu, comprennent l’aménagement et l’ouverture de deux voies piétonnes reliant le site Ain Asserdoune à Sidi Bouyaâcoub et Tamegnount, l’électrification de ces deux voies, le renforcement de l’éclairage du site d’Ain Asserdoune, la construction d’un musée pour faire connaître le patrimoine culturel de la région, la mise en place d’un centre d’accueil et d’information, l’aménagement d’un espace de lecture, la construction d’une salle de prière, l’aménagement du Qsar en tant qu’espace d’expositions artistiques, la réalisation d’un café panoramique de détente, la mise en place de kiosques, ainsi que la réalisation d’une fontaine et la réhabilitation des cours d’eau, des ponts et des bassins d’eau situés dans le site et la réalisation d’un espace de jeux pour enfants dont les travaux sont déjà achevés.

La réalisation du projet d’aménagement du parc d’Ain Asserdoune s’inscrit dans le cadre d’une convention de partenariat signée par le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie sociale, le Conseil régional de Beni Mellal–Khenifra, l’Office Chérifien des Phosphates (OCP) et la Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT), pour laquelle un montant estimé à 172 millions de dirhams a été alloué. A noter que, la réalisation de ce projet vise à promouvoir le développement touristique de la région, à développer l’animation touristique, à aménager et réhabiliter les sites et les infrastructures touristiques et à renforcer la signalisation et l’information touristiques dans la région.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page