Maroc

Automobile : un accompagnement sur mesure pour les professionnels

L’industrie automobile au Maroc est clairement à son apogée. En effet, son développement rapide ne cesse de s’amplifier, d’où la nécessité de lui fournir un soutien approprié afin de l’accompagner dans sa croissance. Pour répondre à ce besoin, une convention a été signée entre le ministère de l’Industrie, le Crédit Agricole du Maroc et l’AMICA (Association marocaine pour l’industrie et la construction de l’automobile).

Si le secteur automobile traverse une période prometteuse, elle nécessite néanmoins un soutien accru pour maintenir son rythme de croissance. C’est là que l’accompagnement financier et stratégique entre en jeu. La convention signée entre le ministère de l’Industrie, le Crédit Agricole du Maroc et l’AMICA prévoit un accompagnement des entreprises opérant dans le secteur.

«Un accompagnement financier est de mise, par des spécialistes d’institutions financières qui comprennent les business models et fluidifient les process», a fait savoir à l’occasion Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du commerce.

Il a souligné les performances exceptionnelles du secteur automobile, qui a enregistré une croissance des exportations de plus de 40% à fin avril 2023. Mezzour a également annoncé des perspectives encore plus intéressantes, prévoyant un chiffre d’affaires à l’export dépassant les 130 MMDH, d’ici la fin de l’année.

Ces résultats témoignent clairement de la vitalité et de la réussite continues du secteur dans sa contribution au rayonnement international du pays. Cette tendance positive se reflète dans la progression dynamique des exportations des principaux secteurs industriels, qui, rappelons-le, ont connu une augmentation importante, passant de 236,5 à 369,7 MMDH entre 2018 et 2022. Une croissance qui est en grande partie due au secteur automobile. En effet, celui-ci a enregistré une hausse significative de ses exportations, passant de 80,2 MMDH en 2018 à 111,3 MMDH en 2022.

Des solutions financières adaptées
Le CAM (Crédit Agricole du Maroc) et l’AMICA (Association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile) ont décidé de collaborer étroitement pour proposer aux membres de l’association des solutions financières adaptées. Grâce à cette convention de partenariat, les professionnels de l’industrie automobile bénéficieront d’un traitement rapide, de conditions avantageuses et d’outils financiers numériques adaptés à leurs besoins.

De plus, ils recevront un soutien pour développer l’intégration locale et pour investir dans des projets respectueux de l’environnement. Cette collaboration vise également à encourager les jeunes entrepreneurs et à favoriser l’émergence de grands groupes industriels marocains dans le secteur automobile. Fort de son expérience dans la gestion de systèmes complexes, le CAM a développé une expertise reconnue, grâce à son soutien financier et technique au secteur agricole, à travers les programmes Maroc Vert et Génération Green. Cette expérience lui confère les compétences nécessaires pour accompagner l’ensemble du secteur automobile, témoigne Mohamed Fikrat, président du directoire du CAM.

Il a par ailleurs souligné que le groupe met à disposition un large éventail de produits financiers adaptés aux besoins des acteurs de l’industrie automobile. Le groupe propose également plusieurs services digitaux visant à faciliter les opérations et les transactions pour les industriels concernés. L’AMICA, quant à elle, engagée dans la promotion des investissements dans le secteur, se félicite d’une croissance remarquable de 40% des exportations au cours des quatre premiers mois de l’année en cours.

Hakim Abdelmoumen, président de l’association, confirme l’objectif d’un chiffre d’affaires à l’exportation d’environ 130 MMDH d’ici la fin de l’année. Il souligne également qu’il y a plus de 250 entreprises implantées au Maroc, opérant dans le secteur de l’automobile, qui ont besoin d’un soutien financier pour poursuivre leur activité.

Ainsi, le CAM et l’AMICA ont mis en place, dans le cadre du Plan de relance industrielle, un dispositif ambitieux destiné à soutenir le secteur automobile. Il comprend un traitement accéléré des demandes, des conditions avantageuses, des outils financiers adaptés, un accompagnement pour l’intégration locale, la décarbonation et à destination des jeunes entrepreneurs, ainsi que le renforcement des grands groupes industriels marocains. Ce dispositif vise à stimuler et développer durablement le secteur automobile au Maroc.

Kenza Aziouzi / Les Inspirations ÉCO


whatsapp Recevez les actualités économiques récentes sur votre WhatsApp

FLO Retail & Shoes : ouverture d’une succursale au Morocco Mall



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page