Maroc

Associations : bonne nouvelle pour les jeunes MRE

Un appel à projets au profit des associations marocaines à l’étranger, œuvrant en faveur des jeunes marocains ou d’origine marocaine au titre de l’année 2020 vient d’être lancé.

Les programmes d’appui aux jeunes Marocains du monde se dotent d’un nouveau cadre d’action après que le gouvernement a finalisé la conception des domaines dans lesquels le tissu associatif est appelé à intervenir durant la prochaine année. En effet le département de tutelle annonce le lancement du dépôt des candidatures des associations œuvrant en faveur des Marocains résidents à l’étranger (MRE) et actives dans les domaines ciblés pour le compte de l’année 2021. «Chaque association porteuse d’un projet est appelée à déposer son dossier de candidature directement au niveau des représentations diplomatiques et consulaires du Royaume dont dépend le siège social de l’association et ce durant la période allant du 11 septembre au 11 novembre 2020», précise le nouveau cadre de partenariat entre l’État et les ONG marocaines dans les pays d’accueil.


Les projets éligibles
La liste qui a été établie par le département chargé des MRE indique que les projets éligibles cofinancement de l’État devront porter sur le soutien scolaire des enfants des marocains résidant à l’étranger qui se trouvent en difficulté scolaire, de même que sur l’accompagnement de certaines catégories en situations difficiles telles que les détenus et les femmes. D’autres axes ont été aussi tracés et concernent «la promotion de la culture marocaine dans les pays d’accueil au profit des jeunes marocains à l’étranger» et surtout «la promotion de la situation de la femme, notamment celle de la nouvelle génération». À noter que l’adoption d’un cahier de charge pour clarifier les différents éléments de ce partenariat devra également intervenir et détermine de manière claire les objectifs, les populations cibles, le cofinancement du partenariat, les modalités d’exécution, les engagements des parties et le mode de suivi et d’évaluation.

Pour rappel les actions des associations œuvrant en faveur des MRE menées en partenariat avec le ministère de tutelle sont cofinancées par le Budget de l’État, sous forme des subventions versées aux associations sur la base des conventions de partenariat signées. Ces subventions couvrent les dépenses relatives aux composantes des projets ou actions proposés par ces associations selon la vision et la stratégie du ministère. La contribution financière qui fait l’ objet d’une convention de partenariat avec les associations œuvrant en faveur des MRE est quant à elle arrêtée selon la structure financière des projets présentés par ces associations pour cofinancement.

Younes Bennajah / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page