Maroc

Agadir : la livraison du CHU prévue pour mars 2023

Le CHU de Souss-Massa est actuellement avancé à hauteur de 88%. Pour un financement de 2,3 MMDH, les travaux lancés depuis l’année 2018 devront être achevés d’ici mars 2023. 

Les travaux physiques au sein du chantier du Centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Agadir sont actuellement avancés à hauteur de 88% selon l’Agence nationale des équipements publics (ANEP) qui est le maître d’ouvrage délégué de cette infrastructure sanitaire régionale. Financés à hauteur de 2,3 MMDH, les travaux lancés depuis l’année 2018 devront être achevés d’ici mars 2023, date prévisionnelle fixée pour la livraison de cet établissement sanitaire. Érigé sur un terrain de 10 hectares, dont 52.000 m² couverts, les travaux ont nécessité près de 1,2 MMDH pour les lots de gros œuvres et finition.

S’agissant des équipements, ils ont nécessité plus de 1 MMDH alors que les études ont mobilisé pour leur part 110 MDH. Aujourd’hui, la capacité totale hospitalière relevant du secteur public, au niveau de la région Souss-Massa, est d’environ 1.500 lits grâce à 8 hôpitaux. Ils seront renforcés par environ 1.000 lits suite à la mise en service du CHU Souss-Massa (CHU SM) dont 708 lits mobilisés par l’hôpital des spécialités et 228 par l’hôpital Mère-Enfant. Ce nouveau pôle sanitaire et médical en matière de soins, de formation et de recherche est destiné à l’amélioration de l’offre de santé et au rapprochement des services de santé de la population de la région Souss-Massa qui évoluera d’ici 2030 à 3,3 millions d’habitants contre 2,6 millions d’habitants actuellement. Sur le plan des ressources humaines, la direction générale du CHU-SM a commencé, depuis fin 2021, le recrutement des infirmiers et techniciens. Jusqu’à présent, 90 infirmiers et techniciens spécialisés ont été recrutés.

Le CHU couvrira l’équivalent de 43 spécialités
Érigé sur un terrain global de 30 ha, dont 12 ha couverts, cet établissement de troisième génération est constitué de cinq étages et de quatre principales structures à proximité de la rocade extérieure de la ville d’Agadir. Il s’agit de l’hôpital des spécialités, l’hôpital Mère-Enfant, l’hôpital psychiatrique et le centre d’oncologie. Au total, le CHU couvrira l’équivalent de 43 spécialités.

Sur le plan de la gouvernance, le CHU Souss-Massa est un établissement de santé public doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Il est créé suite au Décret n° 2-17-589 du 23 juillet 2018 pris pour l’application de la loi n° 70-13 relative aux Centres hospitalo-universitaires, publié au Bulletin officiel n° 6696 du 2 août 2018. Le CHU est soumis à la tutelle et au contrôle financier de l’État conformément à la loi n° 69-00 relative au contrôle de financement de l’État applicable aux entreprises publiques et autres organismes.

Avec l’avènement des Groupements sanitaires territoriaux (GST), notamment après la publication de leurs textes d’application, ces entités remplaceront l’État et les CHU dans l’ensemble de leurs droits et engagements. Aussi, la régionalisation de la refonte du système de santé sera également implémentée à travers les Programmes médicaux régionaux (PMR) en vertu de la loi n° 06.22. Au sein de la région Souss-Massa, le PMR, qui vise la gradation des soins dans le cadre d’une organisation par filière et par territoire, sera déployé en fonction de deux territoires de santé. Il s’agit du territoire «Ouest» qui englobe quatre préfectures et provinces, notamment les préfectures d’Agadir-Ida Outanane et Inzegane-Ait Melloul, ainsi que les provinces de Chtouka-Ait Baha et Tiznit. S’agissant du territoire «Est», il sera constitué de la province de Taroudant et Tata.

Hôpital psychiatrique au stade final
S’agissant de l’hôpital psychiatrique dont le coup d’envoi des travaux a été lancé, en février 2020, le projet est actuellement dans sa phase finale. Doté d’une capacité de 120 lits, la mise en place de cette structure a été lancée dans le cadre du programme de développement urbain (PDU) de la ville d’Agadir (2020-2024).

Ce projet a nécessité un investissement de l’ordre de 55 MDH, dont 45 MDH pour les études et les travaux, 10 MDH pour les équipements de cet hôpital qui comblera le déficit en matière d’offre de soins en psychiatrie et la prise en charge des maladies mentales. Non loin du CHU Souss-Massa, cet établissement a été érigé sur un terrain de 25.097 m2. Les travaux de gros œuvre ont été lancés en décembre 2019.

Ce futur établissement hospitalier comprendra un hôpital de jour d’une capacité de 35 lits, une unité de médecine légale et une autre d’addictologie de 10 lits chacune. A cela s’ajoutent un pôle de consultations externes de 15 lits, un pôle d’hospitalisation dédié aux hommes et femmes de 60 lits et un service d’urgence.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO

Investissement : voici où placer son argent en 2023 au Maroc



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page