Politique

Rabat-Salé-Kénitra : le Conseil régional s’engage à redoubler les efforts

Le Conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra a tenu sa session ordinaire. 27 projets des 79 inclus dans le programme de développement régional ont été accomplis et 30 autres sont en phase finale de réalisation.

Dans la foulée des sessions ordinaires tenues dans les Conseils des autres régions du pays, les élus de Rabat-Salé-Kénitra sont sont également réunis lundi. Une réunion lors de laquelle une série de nouvelles conventions ont été actées. Elles portent sur le soutien de la plateforme industrielle d’Ain Johra, avec la construction d’une station de traitement des eaux usées pour un montant de 452,8 MDH et l’aménagement du souk hebdomadaire de Zegota (9,84 MDH). Lesdites conventions portent aussi sur l’aménagement du Souk hebdomadaire Tnin Nouirat, la construction de la clôture du Souk hebdomadaire Khemiss Nouirat (3,57 MDH) et le développement du produit touristique au niveau de la commune de Oulmès et les circuits touristiques dans l’espace naturel de la Province de Khemisset (78 MDH). Il s’agit, également, de la construction de deux Espaces pour la mémoire historique de la résistance et de la libération, respectivement, à Rommani (1,6 MDH) et à Oulmès (2,2 MDH), en plus de la réalisation des accès du projet Al Firdaous jusqu’à l’avenue Tarik Ibn Ziad, sur 17,1 km (144 MDH).


Le Conseil a aussi approuvé la construction de la route provinciale 4.539 au niveau de la commune Chbanate (Sidi Kacem) sur 10 km, entièrement financée par le Conseil de la région (14 MDH), l’approvisionnement des populations rurales en eau potable (93,14 MDH), le soutien de l’Association marocaine d’aide aux enfants en situation précaire (200.000 DH), en plus de la réalisation et l’équipement, à Salé, d’un centre pour les personnes atteintes de SIDA (2,5 MDH). Dans le cadre des nouvelles conventions, un programme de soutien et d’accompagnement aux coopératives, unions de coopératives et groupements s’intérêt économique est prévu dans le but de la valorisation et la commercialisation des produits de terroir (10 MDH). Ce programme s’inscrit dans le cadre du Plan régional pour l’égalité (14 MDH).

Par ailleurs, le Conseil prévoit la création d’une société de développement régional, d’un capital de 27 MDH, dont une contribution du Conseil à hauteur de 7 MDH, en plus d’une participation à la société de développement local «Rabat ville verte», à hauteur de 2 MDH, dont une contribution de 90.000 DH du Conseil de la région. D’autres projets ont été approuvés portant modification à de précédentes conventions et qui concernent l’aménagement de l’avenue Moulay Abdellah (route régionale 322) qui s’inscrit dans le cadre du programme de développement intégré de la Province Sekhirat-Temara (145 MDH), la création et l’équipement du théâtre de la ville de Salé (50 MDH), outre la construction d’un internat au lycée Abu Hamid Al Ghazali (Ameur Seflia) pour un montant de 4,25 MDH. La tenue de cette session a été l’occasion pour le président de la région, Abdessamad Sekkal, de faire part de l’intention du Conseil de la région de redoubler d’efforts durant le reste du mandat afin d’achever les projets programmés. Jusqu’ici, 27 projets des 79 inclus dans le programme de développement régional ont été accomplis et 30 autres sont en phase finale de réalisation, a affirmé Sekkal. Quelque 1.214 projets ont été programmés au niveau des 114 communes relevant de la Région de Rabat-Salé-Kénitra, durant le mandat de l’actuel Conseil de la région, pour une enveloppe de 37,10 MMDH, selon le président de la région. Le Conseil de la région a contribué au financement de ces projets à hauteur de 4,2 MMDH, a précisé Sekkal, relevant que 533 projets ont été achevés, 503 sont en cours de réalisation, tandis que 179 sont en phase d’études. 

Sami Nemli / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page