Politique

Othmane Tarmounia : «On n’est pas contre les listes régionales»

Othmane Tarmounia
Secrétaire général de la Jeunesse du parti de l’Istiqlal

Ne pensez-vous pas que la liste nationale des jeunes est une rente politique qui favorise le clientélisme?
C’est la manière de gestion de la liste nationale que nous considérons comme rente. Certains dirigeants politiques mettent en avant leurs proches à la tête de liste nationale au mépris du militantisme des jeunes. En cas de maintien de cette liste, c’est aux instances décisionnelles des jeunesses de trancher les candidatures en vue de donner confiance aux jeunes d’adhérer aux partis politiques. Il est grand temps d’impliquer les jeunes dans la gestion régionale, locale et provinciale. Nous plaidons pour le renforcement de la représentativité des jeunes dans les instances élues. Il est connu d’avance que les chances de réussite d’un jeune candidat au des élections au niveau local sont nulles en raison de la concurrence acharnée des notables et des professionnels des élections.


Quelle est la responsabilité des partis politiques ?
Nous mettons en cause directement les partis politiques. Nous appelons à adopter une charte d’éthique ou à opter pour des règles juridiques claires pour imposer aux partis politiques d’accréditer les jeunes dans leurs listes. On sait d’emblée que la charte d’éthique ne sera pas respectée car chaque parti vise à obtenir le maximum de sièges. Sans un mécanisme juridique encadrant la représentativité des jeunes, ceux-ci seront absents du parlement et des différentes instances élues. La liste nationale a donné ses fruits. Les jeunes députés ont marqué de leur empreinte les travaux du parlement.

Que pensez-vous de la transformation de la liste nationale en listes régionales ?
C’est un débat en cours qui n’est pas encore tranché. On n’est pas contre les listes régionales. On est contre la logique de la suppression de ce mécanisme. Le plus important c’est de favoriser la représentativité des jeunes au sein des institutions constitutionnelles soit à travers une liste nationale ou des listes régionales. 

Jihane Gattioui / Les Inspirations Éco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page