Monde

Une journaliste d’Al Jazeera tuée par balle en Cisjordanie

La célèbre journaliste Shireen Abu Akleh a été tuée ce mercredi matin en Cisjordanie. Israël nie être en cause et évoque des tirs palestiniens.

 

Triste nouvelle ce mercredi matin. La journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh (51 ans) a été tuée ce mercredi matin après avoir reçu une balle dans la tête. Pour la chaîne qatarie, il ne fait aucun doute, Shireen Abu Akleh a été tuée de sang-froid. « Dans un ce qui est d’évidence un meurtre, en violation des lois et des normes internationales, les forces d’occupation israéliennes ont assassiné de sang-froid la correspondante d’Al Jazeera en Palestine, Shireen Abu Akleh, prise pour cible de tirs à balles réelles tôt ce matin », a précisé Al Jazeera dans un communiqué.


L’armée israélienne a indiqué quant à elle avoir mené, au cours des dernières heures, des opérations dans le camp palestinien de Jénine, et d’autres secteurs de Cisjordanie, afin « d’appréhender des personnes soupçonnées de terrorisme ».

« Durant ces activités de contreterrorisme dans le camp palestinien de Jénine, des dizaines d’hommes armés palestiniens ont ouvert le feu et lancé des objets explosifs en direction des forces israéliennes, menaçant leur vie. Les soldats ont répliqué. Des personnes ont été atteintes », a indiqué l’armée israélienne.

« L’armée mène une enquête sur ces événements et envisage la possibilité que les journalistes ont été atteints par des hommes armés palestiniens », a ajouté le communiqué. « L’armée ne cible pas les journalistes », a ajouté un responsable militaire.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page