Monde

Une femme à la tête de la Bourse en Arabie saoudite

Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco

Sarah Al-Souhaimi est la première femme à la tête d’une institution gouvernementale de l’Arabie saoudite. Elle a ainsi été élue à l’unanimité, le 16 février, à la tête de Tadawul, la Bourse de Riyad.


Cette femme de 39 ans a été la première femme à diriger une banque en Arabie saoudite en 2014. Selon LeMonde.fr, «Sarah Al-Souhaimi s’était déjà distinguée en 2014 en devenant la première femme PDG d’un établissement bancaire, la National Commercial Bank (NCB Capital), une banque d’investissement saoudienne».

Le défi que doit relever la nouvelle directrice de la Bourse de Riyad «est d’attirer plus d’investissements étrangers, conformément à l’objectif de l’Arabie saoudite de diversifier son économie afin de sortir de sa dépendance aux hydrocarbures».

Sarah Al-Souhaimi aura la charge, en 2018, de l’introduction en Bourse de la compagnie pétrolière Saudi Aramco, qui promet d’être la plus importante offre publique de vente (IPO) de l’histoire.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page