Monde

Un rappel des «Porsche Panamera» à l’ordre du jour en Allemagne

Un nouveau rappel de voitures s’opérera en Allemagne dans le cadre du scandale «Dieselgate». Les autorités allemandes comptent ordonner le rappel obligatoire des Porsche Panamera, soupçonnées d’être équipées de logiciels dissimulant leurs niveaux réels d’émissions polluantes.


C’est ce qu’a indiqué samedi l’hebdomadaire «Der Spiegel». «L’agence fédérale de l’automobile (KBA) imposera prochainement un rappel obligatoire des Porsche Panamera après la découverte d’une manipulation des systèmes de purification des gaz d’échappements conduisant à une augmentation des missions d’oxyde d’azote (NOx) émis», révèle der Spiegel à propos de ces modèles qui coutent neufs plus de 100.000 euros.

Les autorités allemandes avait déjà ordonné en mai le rappel de 60.000 voitures Porsche équipées de logiciels «non autorisés». Deux modèles emblématiques du constructeur allemand étaient concernés : 53.000 Macan et 6.750 Cayenne (4,2 litres V8) en Europe. En 2017, 22.000 Porsche Cayenne motorisation 3 litres TDI avait aussi dû être ramenées chez les concessionnaires.

Volkswagen, maison-mère de Porsche, a reconnu à l’automne 2015 avoir équipé 11 millions de ses voitures diesel d’un logiciel capable de fausser le résultat des tests antipollution et dissimulant des émissions dépassant parfois jusqu’à 40 fois les normes autorisées.

En avril, un dirigeant de Porsche a été incarcéré en Allemagne dans le cadre du scandale, après plusieurs perquisitions – les premières chez la marque haut de gamme – dans le cadre d’une enquête pour «fraude» menée parallèlement aux autres investigations contre Volkswagen et sa marque Audi.

En raison du scandale, Porsche ne propose actuellement plus de voitures diesel à la vente.

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page