Monde

Turquie : l’inflation atteint un record sans précédent depuis 2002

L’inflation a culminé à près de 70% en Turquie en avril, à quinze mois de l’élection présidentielle de 2023. En Ramadan qui a coïncidé cette année avec le mois d’avril, les prix des produits de première nécessité ont continué sur leur lancée avec une hausse de 7,25%, portant l’inflation à 69,97%, un niveau jamais atteint depuis 2002.

La révision à la baisse de la TVA en début d’année n’a pas redressé la situation. Malgré le spectre d’une flambée des prix dans le sillage du conflit militaire entre la Russie et l’Ukraine, la banque centrale turque a gardé inchangés ses taux d’intérêt, à 14% depuis décembre 2021.

Le président Recep Tayyip Erdogan avait ordonné à la banque centrale de réviser à la baisse son taux directeur de 19% à 14%, ce qui a provoqué une chute de la livre. Des économistes turcs indépendants évoquent un taux d’inflation de plus de 156%, soit un niveau beaucoup plus élevé que ce qui est communiqué par les autorités.

Du jamais vu depuis l’arrivée au pouvoir du Parti de la justice et du développement (AKP) du président Erdogan fin 2002. Cette nouvelle flambée des prix à la consommation compromet les chances de réélection d’Erdogan qui se prépare pour un scrutin difficile en juin 2023.

Change : l’économie marocaine lourdement impactée par la hausse du dollar



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page