Monde

Rapport américain: la fuite de la Covid-19 d’un laboratoire chinois est plausible

Un rapport sur les origines du Covid-19 rédigé par un laboratoire national du gouvernement américain a conclu que l’hypothèse d’une fuite de virus provenant d’un laboratoire chinois de Wuhan est « plausible et mérite d’être approfondie », rapporte le Wall Street Journal.

L’étude a été préparée en mai 2020 par le Lawrence Livermore National Laboratory, en Californie, et le département d’État s’en est inspiré lorsqu’il a mené une enquête sur les origines de la pandémie au cours des derniers mois de l’administration Trump, révèle le grand tirage américain, citant des personnes ayant connaissance du document classifié.


« Des personnes connaissant bien l’étude ont déclaré qu’elle avait été préparée par la « Division Z » de Lawrence Livermore, qui est son service de renseignement », fait savoir le Wall Street Journal, notant que Lawrence Livermore possède une « expertise considérable » sur les questions biologiques et que son évaluation s’est appuyée sur l’analyse génomique du virus SRAS-COV-2, qui cause le Covid-19.

Le président américain Joe Biden a déclaré, en mai dernier, avoir ordonné une enquête pour trouver des réponses à l’origine du virus.

Les agences de renseignement américaines envisagent deux scénarios probables, à savoir que le virus résulte d’un accident de laboratoire ou qu’il soit apparu à la suite d’un contact humain avec un animal infecté.

Le gouvernement chinois a nié à plusieurs reprises que le virus se soit échappé d’un laboratoire et a déclaré qu’il coopérait pleinement avec les efforts internationaux pour déterminer les origines de la pandémie.

FA

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page