Monde

PJD : Le Congrès national aura lieu les 9 et 10 décembre prochains

Le Conseil national du PJD, qui s’est réuni ce samedi 15 juillet, a fixé la date du Congrès national aux 9 et 10 décembre prochains. Un congrès qui s’est tenu dans un moment crucial de la vie du parti marqué par la mise à l’écart de l’ancien chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, remplacé par Saâdeddine El Othmani.

Une décision qui a créé un effet craquelé sur la cohésion du parti et généré de la grogne entre les supporters Abdelilah Benkirane et ceux qui ont vu d’un mauvais œil la participation du PJD au gouvernement. Par ailleurs, entre le deux hommes, c’est le style qui a en fait approfondi le conflit au sein de la maison PJD en raison du manque de charisme d’El Othmani et son approche «molle» dans l’usage du pouvoir.


Après de longues heures de discussions, les cadres du PJD en conclave ont fixé la date de la tenue du congrès pour désigner le nouveau secrétaire général du parti. 1.500 représentants des branches régionales du PJD et 60 représentants du parti à l’étranger prendront part à ce congrès, indique un communiqué du PJD. À ces représentants s’ajoutent les membres du Conseil national du parti, les représentants d’organisations parallèles, les parlementaires et les chefs des collectivités territoriales.

Aujourd’hui, le schisme est une réalité au sein du PJD, même si les deux clans continuent a se faire des politesses. Les 9 et 10 décembre prochains, Benkirane pourrait briguer un troisième mandat à la tête du PJD, ce qui sera une rupture dans la démocratie interne de cette formation jusque-là exemplaire. Autrement, la disparition de Benkirane du sommet du parti sera la preuve définitive de la victoire du courant d’El Othmani, ce qui risque d’ouvrir la porte a une scission du PJD. Affaire à suivre.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page