Monde

Pétrole : la production sera réduite à partir de novembre

L’OPEP+ a décidé de baisser de deux millions de barils par jour (bpj) le volume de sa production de pétrole, et ce, dès le mois prochain. Cette diminution équivaut à quelque 2% de la demande mondiale de cette année. 

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, rassemblés sous le nom d’OPEP+, ont annoncé, mercredi, une baisse conséquente de leur production à partir de novembre. Objectif : faire remonter les prix du pétrole qui ont récemment chuté par crainte d’une récession. L’alliance pétrolière a ainsi décidé de réduire sa production totale de deux millions de bpj par rapport à ses objectifs d’août, selon un communiqué publié à l’issue de la 33e réunion ministérielle des membres et non membres de l’OPEP. Cette diminution équivaut à environ 2% de la demande mondiale de pétrole de cette année, laquelle serait, selon l’OPEP, de l’ordre de 100 millions de bpj.

D’après le communiqué, cette décision a été prise «à la lumière de l’incertitude qui entoure les perspectives économiques mondiales et celles du marché pétrolier, du besoin de renforcer sa direction à long terme, et en accord avec l’approche réussie qui consiste à être proactifs et préventifs».

Cette décision est intervenue alors que les prix du pétrole brut ont continué de baisser depuis la dernière réunion ministérielle du cartel début septembre, quand cette organisation s’était accordée sur une modeste réduction de la production, de 100.000 bpj, pour soutenir les prix. La réunion de mercredi était la première tenue en présentiel au niveau ministériel depuis mars 2020, quand les restrictions liées à la Covid-19 avaient nécessité la tenue en ligne des réunions de l’OPEP+.

Jules Gabas Avec Agence / Les Inspirations ÉCO

Baisse des prix du carburant : 1 milliard de DH de perte pour les distributeurs



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page