Monde

Moubarak et Morsi en face à face devant le tribunal pénal égyptien

L’ancien président égyptien Hosni Moubarak a témoigné mercredi devant le tribunal pénal du Caire à propos de l’assaut à la frontière orientale égyptienne, dans lequel l’ancien président Mohammed Morsi et 26 autres personnes ont été inculpées dans le cas bien connu dans les médias égyptiens sous le nom  « l’intrusion à la frontière ».

 

La chaîne par satellite Sada Al-Balad diffusée le procès en direct, et Moubarak est entré debout dans la salle d’audience, accompagné de ses fils Alaa et Gamal Moubarak.

Après avoir prêté serment pour témoigner, Moubarak a demandé aux forces armées égyptiennes et au président égyptien Abdel Fattah al-Sisi de parler des informations qu’il a qualifiées d’être liées à la  « sécurité nationale » et de contenir des secrets d’état lors de son témoignage dans le cas d’intrusion dans la frontière orientale.

 

Le juge a demandé à Moubarak de répondre à des questions ne nécessitant pas d’approbation de la sécurité. Il a également demandé à Moubarak: « Avez-vous des informations l’intrusion dans la frontière est? » Moubarak a répondu qu’Omar Suleiman, directeur du Département des renseignements généraux, lui avait dit: « Des forces armées (environ 800 personnes) ont traversé la frontière. »

 

Moubarak a déclaré qu’il ne connaissait pas la nationalité des infiltrés, mais il savait qu’ils venaient de Gaza. Ils se sont infiltrés et il n’y a pas de responsables, mais il y a ceux qui ont facilité l’opération depuis le nord du Sinaï.

 

La Cour de cassation, la plus haute autorité civile du pays, a décidé en 2016 d’abolir la peine de mort prononcée par le tribunal pénal à l’encontre de Morsi et le guide des Frères musulmans Mohammed Badi et d’autres, ainsi que les peines de plusieurs autres personnes dans cette affaire et de les juger de nouveau devant une nouvelle cour criminelle.

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page