Monde

Migrations : Deux présumés passeurs marocains arrêtés en Espagne

Deux Marocains soupçonnés de convoyer clandestinement des migrants vers l’Espagne ont été arrêtés ce vendredi selon la police espagnole relayée par l’AFP. Moyennant plus de 700 euros pour ladite traversée depuis le royaume du Maroc, les passeurs comptaient sur la solidité d’un bateau en bois de 7 mètres de long.

Lundi, l’embarcation de fortune, à son bord 21 migrants algériens dont un mineur, à été secourue et interceptée au large de l’Andalousie, au sud de l’Espagne, précise la police dans un communiqué. Ayant quitté dimanche Al-Hoceïma au nord du Maroc, les deux hommes ont été photographiés, utilisant un compas de navigation, par un hélicoptère de la police espagnole. Ceci en plus des dénonciations de certains passagers.

«Ils emmènent des personnes dans le besoin et leur font payer une fortune, en plus de cela, ils jouent avec leur vie puisqu’ils les transportent dans des conditions inhumaines, à bord d’un bateau à moteur de faible puissance, sans nourriture et avec, au mieux, un peu d’eau», a déclaré à l’AFP un porte-parole de la police.

Selon les forces de l’ordre, les suspects appartiennent à une «organisation criminelle» qui opère dans le trafic d’êtres humains au Maroc. Ils sont à l’heure actuelle maintenus en détention dans l’attente de leur procès après que le tribunal les ait interrogés.
Pour rappel en juin, la police avait arrêté 28 personnes suspectées d’appartenir à un gang qui fait entrer des migrants mineurs en Espagne en utilisant des jet-skis ou en les cachant dans des véhicules à bord de ferries.

Alors que le nombre total de migrants qui atteignent l’Europe par la mer a baissé après un pic en 2015, l’Espagne a observé un accroissement constant cette année du nombre de migrants qui arrivent sur ses côtes, dépassant l’Italie. En effet, selon des chiffres de l’Organisation internationale pour les migrations, plus de 33.000 migrants sont arrivés en Espagne cette année tandis que 329 autres ont perdu la vie au cours de leur tentative.

Immobilier : pourquoi les prix sont en hausse continue ?



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page