Monde

Les restrictions visant les Tunisiennes dégénèrent en crise

La Tunisie a annoncé dimanche soir avoir décidé de suspendre les vols de la compagnie Emirates à la suite d’une mesure ciblant les Tunisiennes, qui fait scandale dans le pays depuis quelques jours.

«Mesures de sécurité», selon Dubaï, «décision discriminatoire» selon Tunis. Après plusieurs jours d’imbroglio, la Tunisie a annoncé, hier dimanche 24 décembre, avoir suspendu les vols de la compagnie Emirates entre Dubaï et Tunis.


Dans un communiqué, le ministère des Transports tunisien explique qu’il en sera ainsi «jusqu’à ce que les Emirates soit capables de trouver la solution adéquate pour opérer ses vols conformément au droit et aux accords internationaux».

En effet, depuis vendredi, les Tunisiennes, quel que soit leur âge, ont été temporairement empêchées d’embarquer sur des vols pour les Émirats arabes unis sans qu’aucune explication ne leur soit fournie. Une décision qui a provoqué une vague d’indignation sur les réseaux sociaux en Tunisie.

La décision des Émirats arabes unis serait due à la crainte d’un attentat pouvant être commis par des femmes «soit tunisiennes soit porteuses d’un passeport tunisien», a affirmé, lundi, la présidence tunisienne.

«Il y a des informations sécuritaires sérieuses des autorités émiraties sur la possibilité d’attentats terroristes», a ainsi fait savoir la porte-parole de la présidence tunisienne, Saïda Garrach, sur les ondes de la radio Shems FM.

De leur côté, les Émirats ont évoqué des questions de «sécurité», sans autre détail. La compagnie Emirates opère pourtant un aller-retour par jour entre Dubaï et Tunis.

Quatre ONG tunisiennes, dont la Ligue tunisienne de défense des droits de l’homme (LTDH) et l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), ont dénoncé une «décision discriminatoire» qui «viole la dignité et les droits des femmes». Il s’agit aussi d’une violation de «la souveraineté de l’État tunisien», ont-elles poursuivi, appelant les autorités tunisiennes à se montrer «fermes».

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page