Monde

Le roi saoudien ordonne l’ouverture d’une enquête interne

Le roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud veut redorer l’image de son pays, suite au tollé international qu’a suscité la disparition du journaliste et écrivain saoudien, Jamal Khashoggi. Le roi saoudien a ordonné au procureur général du royaume d’ouvrir une enquête interne sur cette affaire.

 
Selon un responsable saoudien, proche de l’enquête portant sur la disparition de Jamal Khashoggi, le roi d’Arabie Saoudite a émis un décret royal appelant le procureur à ouvrir une enquête interne dans cette affaire, et ce, sur la base d’informations partagées par les services de renseignements avec l’Arabie Saoudite de la part de la Turquie.

« Les autorités ont ressenti le besoin de mener une enquête interne pour s’assurer qu’aucun effort n’est négligé afin de révéler la vérité », a ajouté la source, soulignant que les résultats de l’enquête seront annoncés « à tout moment ».

Le souverain saoudien avait exprimé, lors d’un appel téléphonique ayant eu lieu la veille, ses remerciements au président Recep Tayyip Erdogan pour avoir accueilli la proposition du royaume de former un groupe de travail commun afin d’investiguer au sujet de la disparition du ressortissant Jamal Khashoggi.

À cet effet, une équipe turco-saoudienne va entamer aujourd’hui une opération d’inspection au sein du consulat saoudien à Istanbul, ont affirmé des sources du ministère turc des Affaires étrangères.

Cette opération intervient dans le cadre de la mission de la commission mixte d’enquête formée suite à un accord turco-saoudien dans le cadre des investigations qui se perpétuent pour lever le voile sur le destin du journaliste saoudien disparu.

L’inspection qui aura lieu aujourd’hui sera « complète et n’exclura aucun élément », a souligné une source officielle dont les propos ont été rapportés par les médias turcs.

D’après les informations diffusées par la presse, le journaliste saoudien a disparu après s’être rendu mardi dernier au consulat de son pays, dans la ville d’Istanbul en Turquie. Le consulat affirme que le concerné a quitté les lieux après avoir fini une procédure administrative.

 

Dossiers d’investissement : réduction de 45% de la paperasse à partir de 2023



Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page