Monde

Le GNF repense la nicotine à Varsovie

C’est  une édition des plus importantes qui a rassemblé le gotha de l’industrie mondiale du tabac à Varsovie, du 14 au 16 juin derniers. Pour cette cinquième version, l’événement Global forum on nicotine (GNF) a choisi la thématique « repenser la nicotine ».  Car il s’agit bien pour ces industriels de se positionner sur une nouvelle génération de produits, plus sûre, et qui leur permettrait à terme de tenir face à la sensibilisation de plus en plus agressive, déployée de par le monde, quant aux méfaits du tabac et de la cigarette conventionnelle.


Pour sa première journée, les opérateurs et les scientifiques ont notamment pris à la deuxième édition du Symposium international sur la technologie de la nicotine (ISoNTech). Un évènement organisé en marge du GNF et durant lequel, des industriels  comme Japan Tobacco International, Phillip Morris ou encore British American Tobacco et Altria ont notamment exposé leurs dernières innovations en la matière. Et les organisateurs le soulignent bien : « Il s’agit d’une exposition scientifique et non une démonstration commerciale».

Vendredi 15 juin, scientifiques et experts ont tour à tour pris la parole sur des thématiques diverses. Il était donc question de benchmark de stratégies déployées par certains pays afin de réduire la consommation de tabac. A ce titre, le modèle japonais s’est de loin démarqué, ce pays ayant enregistré en deux années seulement un recul de 27% du nombre de ses fumeurs. Cela a été possible grâce notamment au fait que l’Etat ait facilité l’essor des nouveaux modes alternatives de consommation de tabac, sachant que les produits basés sur le concept du tabac à chauffer connaissent un grand succès. 

D’autres aspects plus scientifiques figuraient aussi à l’ordre du jour. A ce titres, les experts ont par exemple abordé l’efficacité des cigarettes non brûlées par rapport aux cigarettes électroniques et aux cigarettes ordinaires, mais aussi celle de l’influence des publicités sur le vapotage et les messages antitabac sur les attitudes vis-à-vis des cigarettes électroniques et du tabac détenues par les fumeurs, les vapoteurs, les utilisateurs doubles et les non-fumeurs… Sur un autre registre, les participants au GNF se sont penchés sur le sujet ô combien complexe du cadre réglementaire et fiscale relatif à cette « vaping industry », dans les pays où elle s’est jusqu’à présent déployée.  


Qu’est-ce que le GNF ?

Il s’agit du seul événement mondial qui accueille tous les intervenants impliqués dans de nouveaux produits plus sûrs, notamment les consommateurs et les défenseurs des consommateurs, les analystes politiques, les experts en santé publique, les parlementaires, les universitaires, les médias et les fabricants et distributeurs.

 

Rejoignez LesEco.ma et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page